-- Internet au Japon : le cas du pocket wifi - They call me stranger
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Internet au Japon : le cas du pocket wifi

Internet au Japon : le cas du pocket wifi

On peut très bien se passer d'internet quand on voyage, c'est ce que je fais 90% du temps quand je suis en vadrouille. Mais, il faut avouer qu'avoir accès à une connection peut s'avérer vachement pratique. Et, pour notre voyage au Japon, on avait envie de se simplifier la vie au maximum, et de ne pas perdre trop de temps. Par exemple, utiliser des applications mobiles nous a vraiment aidé pour gérer les transports, et surtout, se repérer dans le métro de Tokyo. Aussi, j'avoue, étant donné que l'accès aux réseaux sociaux en Chine est, disons, assez restreint, pouvoir surfer légalement sur facebook et instagram sur mon téléphone dans le train est un privilège que je suis prête à payer, tellement ça me manque. On a donc, pour la premiere fois, loué un Pocket Wifi. Etant donné que ça nous a vraiment super bien servi, je me suis dit que j'en ferai une petite review sur le blog.

Késako ?

Un pocket wifi, comprendre wifi de poche, est un petit boitier, qui offre une connection wifi. Il y a plusieurs entreprises qui proposent ce service, on a choisis Global Advance Communications, le site ici.

Internet au Japon : le cas du pocket wifi

Point sur l'internet au Japon :

En organisant notre voyage, on s'est vite rendus compte, en surfant sur le web, que la couverture wifi au Japon est assez mauvaise. Oui, ça peut paraître étrange pour un pays comme le Japon, mais il n'y a presque pas de spots wifi gratuits. Par ailleurs, même à Mcdo ou Starbucks, il faut que votre appareil soit déjà enregistré pour vous connecter. Quant aux cyber-cafés, il faut une carte d'identité japonaise. En gros, il y a très peu de spots wifi, et quand il y en, c'est assez difficile d'accès pour les étrangers.

Commande :

On a commandé notre boitier sur internet quelques jours avant de partir. Il faut simplement choisir le ou les appareils que vous souhaitez louer, et la durée. Vous pouvez choisir entre plusieurs types de boîtiers, selon votre utilisation d'internet, la vitesse dont vous souhaitez bénéficier, et le nombre d'appareils que vous souhaitez connecter. Vous pouvez aussi louer une batterie supplémentaire, des téléphones portables, et aussi des cartes sim. Nous n'avons pris qu'un boîtier wifi standard, et c'était largement suffisant.  Il nous a fallut remplir un formulaire, avec les dates d'utilisation, nom, prénom, adresse, email, numéro de téléphone, adresse au Japon.  Vous choisissez aussi où vous souhaitez récupérer le boîtier. Vous pouvez le faire livrer à une adresse, n'importe où au Japon, ou même le récupérer à l'aéroport. Pour ça, il vous faudra fournir le nom de l'aéroport, le terminal, ainsi que le numéro de vol. Ensuite, il faut payer. Ça nous a coûté 5550 yen, soit près de 50€ pour une semaine. Oui, c'est sûr, c'est un budget à prévoir en plus, mais honnêtement, si vous en avez l'utilisation, ça les vaut amplement. 

Réception :

On a donc récupéré notre boitier à l'aéroport de Narita dès notre arrivée. On s'est rendus comme indiqué au bureau de poste, au 3e étage du terminal 2. Je vous conseille d'avoir, en plus de votre passeport, une impression de l'email de confirmation ou au moins le numéro de votre commande sous la main. Devoir chercher une connection internet pour se connecter à sa boîte et retrouver le numéro de commande pour réceptionner son boîtier wifi, c'est pas très logique ! Sinon, le boitier était enveloppé dans une enveloppe à bulles.

Utilisation: 

Voilà, on avait donc notre boitier wifi, prêt à l'emploi. Il est très facile d'utilisation , il suffit juste d'appuyer sur "ON". Au bout de quelques secondes, dès que le boîtier est connecté, il faut donc y connecter vos appareils. Pour ça, c'est comme pour se connecter à n'importe quel wifi, il suffit juste de sélectionner l'appareil dans vos paramètres wifi, et entrer la clé wifi indiquée au dos du boîtier. La vitesse et le réseau étaient excellents, rien à redire. En plus, la couverture est quasi-parfaite, on a eu internet partout, sauf dans les coins très reculés. La batterie vous permet de surfer sur le web pour une durée de 10 à 12h. On l'éteignait entre nos utilisations, ce qui fait qu'on ne le rechargeait donc que tous les 2 jours à peu près. Par ailleurs, le boîtier est tout petit, on ne peut donc pas dire que c'est encombrant. 

Retour:

Pour rendre le boîtier, rien de plus simple. Il y avait une seconde enveloppe dans l'enveloppe qui contenait le boîtier. Il fallait juste mettre le materiel dedans, et poster l'enveloppe dans n'importe quelle boîte aux lettres du Japon. On l'a fait à l'aéroport, juste avant de reprendre l'avion. Il ne faut pas oublier de rendre le boîtier, et à temps! Sinon, c'est 1500 yens de taxe par jour de retard (13€)

En bref:

  • Standard Pocket Wifi (via Global Advanced Communications)
  • Couverture : presque partout
  • Connection : excellente
  • Taille : petit, léger, pas du tout encombrant
  • Facilité de commande, de réception, d'utilisation, et de retour
  • Prix : 5550 yens pour 7 jours (47€)
  • Mon avis : Pratique, facile, utile. Vaut amplement son prix. Sans hésiter, je referai la même chose si je retourne au Japon, et je conseille aussi ce service aux voyageurs prévoyant de s'y rendre. Si vous souhaitez rester connecté pendant votre voyage au Pays du Soleil Levant et que vous prévoyez peut-être la location d'un boîtier wifi, n'hésitez plus!
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article