Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Shinjuku, Tokyo

Je pense que je vais commencer cette longue série d'articles sur le Japon par vous parler de notre arrivée à Tokyo, et l'arrondissement de Shinjuku. Il se peut que cet article ne soit pas le plus intéressant de sa lignée, mais c'est comme ça, faut bien y passer. 

Nous sommes donc partis une semaine au Japon, pendant les vacances du nouvel an chinois. Contre toute attente, le Japon n'est pas dans mon top destinations, mais ça reste une destination sympa, pas loin de la Chine, et surtout, exemptée de visa pour nous français.

Nous sommes partis avec la compagnie Hong Kong airlines (de Hong Kong, car c'était moins cher que de partir de Shenzhen). Pas grand chose à dire sur cette compagnie aérienne, tout était ok, c'était surtout pas cher (environ 200€ aller-retour, y'a moyen de trouver moins cher, mais pendant le nouvel an chinois, les prix des vols sont juste abusés). Et moi, ce que je regarde quand j'achète un billet d'avion, c'est le prix et les escales. Autant dire que si ça m'amène à destination en un seul morceau, sans passer par 4 chemins, et pour pas cher, moi ça me va. 

Bref, arrivée à Narita dans l'après-midi, nous avons pris un bus direction la station de Tokyo. La plupart des aéroports sont éloignés des villes, mais notons que l'aéroport de Narita est tout de même à plus de 60km du centre de Tokyo. Plusieurs moyens existent pour rejoindre la ville, que ce soit la station centrale de Tokyo ou d'autres points, moyens plus ou moins rapides, plus ou moins onéreux: le train, le bus, le métro. Nous avons opté pour le bus. Pour 1000 yen (soit plus de 8€), et en 1h-1h30, il nous a déposé à la gare de Tokyo. Il nous a ensuite fallu rejoindre la gare de Shinjuku en métro. Le métro de Tokyo, je trouve que c'est un cauchemar pour s'y retrouver, mais ça c'est une autre histoire. D'ailleurs, la gare de Shinjuku, trains+métro, est la station la plus fréquentée du monde, avec 3,64 millions d'usagers par jour (soit l'équivalent de toutes les gares de Londres réunies), et c'est en superficie la 2e plus grande gare du monde. Ah, et elle comporte plus de 200 sorties. La gare de Shinjuku est le point d'arrivée de nombreux touristes à Tokyo, et disons que pour une première rencontre avec la ville, ça fait peur et ça donne mal à la tête. 

Nous avons réservé nos nuits à l'auberge "Sakura Hostel", dans le quartier de Hatagaya. Pas exceptionnel, mais tout ce qu'on peut attendre d'une auberge de jeunesse: espace convivial (salle commune, restaurant, bar, coin fumeur, pc à disposition, etc), personnel sympa et agréable, chambres doubles propres, bien placé (à 5 minutes de la station Hatagaya, qui elle est à deux arrêts de la station de Shinjuku par la ligne Keio New Line) et prix pas trop mal pour une ville comme Tokyo. 53 840 yen, soit un peu moins de 450€ pour 5 nuits, ce qui fait 90€ la nuit pour deux personnes, c'est quand même pas donné non plus, mais on est à Tokyo, le logement et les transports prennent une grosse partie du budget. Un peu comme la compagnie aérienne, je me fiche un peu des hôtels. Tant que c'est bien placé, propre et pas trop cher, ça me va. Bien sûr je préfère que ce soit cool et que le petit dej soit compris, mais je t'avoue que je regarde le prix en premier, car ça reste pour moi un lit pour passer la nuit, une douche et un endroit pour poser mon sac de voyage. Par contre, je ne regarde pas assez le prix pour dormir en dortoir, faut pas déconner non plus. 

Bon, donc Shinjuku. C'est à la fois le quartier des affaires, et à la fois un des arrondissements les plus animés de la ville. On retrouve pas mal de bars, de restaurants, surtout dans le quartier de Kabukicho, réputé notamment pour ces bars à hôtesses et pour être le quartier "malfamé" de Shinjuku, avec les yakuzas tout ça. A l'intérieur du quartier Kabukicho, on retrouve le micro-quartier du Golden Gai, avec ses 4 ruelles, et ses micro-bars "members only", un peu beaucoup louche. Oui, c'est un quartier dans un quartier dans un quartier. 

Shinjuku, Tokyo

Que faire donc à Shinjuku ? C'est le quartier du divertissement, donc si vous cherchez un bar, une boîte de nuit, un karaoké, un bowling ou un ciné, là y'a pas de problème. D'un point de vue touristique, c'est assez sympa de s'y promener, surtout le soir, excursion urbaine nocturne, sous la lumière des néons. 

Shinjuku, Tokyo
Shinjuku, Tokyo
Shinjuku, Tokyo
Shinjuku, Tokyo
Shinjuku, Tokyo

Ci-dessus, le fameux "robot restaurant" de Tokyo, situé à Shinjuku. Pour 8000 yen, vous pouvez manger un petit bento. Oui, 65€. Ce restaurant n'est pas réputé pour sa nourriture, mais pour le spectacle de robots-danseuses sexy qui accompagne le repas pendant une heure. Ce que j'en pense ? C'est moche, de mauvais goût, c'est cher, ça donne mal à la tête et ça pique les yeux. Rien que ça. Vous vous doutez bien que je n'y suis pas allée. Ce n'est que mon avis, vue que le restaurant fait salle comble tous les soirs. 

Shinjuku, Tokyo
Shinjuku, Tokyo

On peut aussi, dans le quartier de Kabukicho, voir une énorme tête de Godzilla de 12m de haut, installée sur la terrasse du toit d'un immeuble. Y'a pas de soucis, on est bien au Japon ! 

Shinjuku, Tokyo

Bien sûr, Shinjuku c'est énorme, et fort heureusement y'a plus à faire que ça.

Bientôt je vous parlerai de l'observatoire du "Tokyo Metropolitan Government Tower", ainsi que du parc "Shinjuku Gyoen", jardin national de 58 hectares.

Tant mieux, j'avais envie de calme. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article