Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju

Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju

Trésor national, patrimoine mondial

Le temple Bulguksa 불국사est situé non loin de Gyeongju, ville déjà renommée pour son patrimoine historique datant de la période Silla, que j'ai évoqué plus en détails dans cet article.

Décrêté Trésor National en 62, et classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 95, le temple Bulguksa est aujourd'hui un site touristique majeur en Corée du Sud.

Le temple abrite de nombreuses reliques culturelles, 7 pour être précise, elles même classées au rang de Trésor National: pagodes, ponts, ou encore statues. Chacun de ces trésors bénéficie d'une protection particulière du gouvernement pour sa valeur culturelle, artistique ou historique. Ceux-ci sont gérés au niveau national par l'Administration de l'Héritage Culturelle de Corée du Sud (Cultural Heritage Administration). La première liste de trésors nationaux a été élaborée en 1938 sous l'occupation japonaise.

 Vous pouvez retrouver plus d'information à propos de la classification de l'héritage culturel sud-coréen sur le site internet ici, ainsi qu'une liste des 319 trésors nationaux .

Le temple a été constuit en 528 pendant la dynastie Silla, plusieurs fois endommagé et maintes fois rénové.

 

Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju

(cliquez sur les photos pour les agrandir)

Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju

Le Bouddhisme en Corée du Sud

Le bouddhisme (Mahayana) est arrivé en Corée du Sud en 372, soit plus de 800 ans après la mort de Bouddha (si l'on s'accorde à dire que Siddharta Gautama est mort aux alentours de -500). Avant ça, les croyances étaient plutôt de l'ordre du chamanisme, pratique centrée sur la médiation entre les êtres humains et les esprits de la nature. Heureusement ces deux philosophies partagent pas mal de choses en commun et la cohabitation s'est donc faite en paix jusqu'à même fusionner pour donner lieu au bouddhisme coréen. A cette époque, le pays était divisé en 3 royaumes, Goguryeo, Baekje et Silla, dans le Sud-Est, là où est situé Gyeongju et le temple Bulguksa.

Le Royaume de Silla a été exposé au bouddhisme plus tardivement, vers 520. Même si le peuple était plutôt attiré par cette nouvelle philosophie, le bouddhisme fut alors réprimé par le gouvernement. Un officiel de la cour du nom de Ichadon s'est un jour présenté officiellement comme bouddhiste, le roi l'a fait décapiter. Sauf qu'au lieu du sang, c'est du lait qui a jaillit de son corps. Après cet épisode, dont le martyr est représenté sur plusieurs reliques au temple Haeinsa et au musée national de Gyeongju, le bouddhisme fut autorisé et même encouragé dans les règnes suivants; jusqu'à devenir la religion d'état lorsque le pays fut unifié en 668. 

 

Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju

(cliquez sur les photos pour les agrandir)

Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju

Si vous avez l'habitude de voyager en Asie, vous avez probablement déjà remarqué ces petites piles de cailloux. Il s'agit de stupa, ce monument commémoratif bouddhiste, mais fait avec des petits cailloux. Les passants ont pour coutume d'ajouter leur caillou à l'édifice et de faire un voeu. Des stupas j'en ai vu des centaines, des stuppas en petits cailloux j'en avais aussi déjà vu, mais par contre, je n'en ai jamais vu autant. Sérieusement il y en a absolument partout.

Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju

(cliquez sur les photos pour les agrandir)

Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju

J'ai beaucoup aimé la finesse des détails, notamment sur les toits. C'est plein de couleurs et plein de jolies courbes, ça mérite qu'on s'y attarde. 

(cliquez sur les photos pour les agrandir)

Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju

J'ai beaucoup aimé cet endroit, pour son architecture, ses couleurs, sa nature verdoyante et orangeâtre d'un début d'automne. Mais comme beaucoup d'endroits, je trouve que les gens apportent beaucoup à l'atmosphère, tout autant que les pierres des édifices. 

Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju

(cliquez sur les photos pour les agrandir)

Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju

Comment s'y rendre?

De Gyeongju, prenez le bus 10 ou 11 en direction de Bulguksa, à la gare. Ou de n'importe quel autre arrêt où les bus 10 ou 11 s'arrêtent. Comptez environ 40 mn de trajet, et 1650 KRW si je ne me trompe pas (1,30€)

Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju

INFOS PRATIQUES

Tarif : 5000 KRW (3,85€)

Il y a un parc tout autour, n'hésitez pas à vous y promener c'est très agréable. Par ailleurs, il y a la possibilité de faire des randos sympas dans les environs. A ne pas manquer non plus, enfin je dis ça mais je n'y suis pas allée, ce sont les grottes de Seokguram, à 4km du temple

Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju

Séjourner au temple avec Templestay

Le programme Temple Stay vous permet de séjourner dans le temple Bulguksa pour une journée, voire même 2 jours. Au programme : visites, relaxation, offrandes, cérémonies. Vous pouvez aussi y fabriquer des bracelets ou des lanternes en papier. Le réglement est strict, pas de cigarette, alcool, sexe, musique, pas d'artifice, et lever à 3h du matin. Le prix est de 20000KRW (15€) la matinée, 30000KRW (23€) pour y passer l'après-midi et 80000KRW (62€) pour y passer la nuit. 

Personnellement je ne suis pas très friande de ce genre de choses, déjà la méditation c'est pas mon truc, les religions et les philosophies encore moins, et je suis un peu rebutée par l'aspect Zen/Namasté du service proposé, "pour 60€ toi-aussi enfile ton costume et joue au moine pour deux jours" ou "toi aussi viens aider les moines à faire des bracelets". Enfin, à voir les photos et comment c'est présenté j'ai un peu l'impression d'être devant une brochure de project abroad, mais ce n'est que mon avis. Je pense que c'est plus un service touristique très instagrammable plutôt qu'à un véritable séjour lié à l'éveil et à la connaissance de soi.

J'admets par contre que ce doit être une bonne expérience sur le plan culturel et le meilleur moyen d'en apprendre un peu plus le bouddhisme et de découvrir la vie d'un temple. Par ailleurs, j'ose imaginer que le temple doit prendre un tout nouveau visage à 3h du matin ou à la tombée de la nuit, et je ne dirais pas non pour découvrir cette atmosphère plus intimiste.

Plus d'informations, programmes et réservations ici

Ce service est disponible dans de nombreux temples de Corée du Sud, la liste ici

 

Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju
Le temple bouddhiste Bulguksa et ses milliers de stupas, Gyeongju

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article