Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une journée à Manille

Une journée à Manille

Nous voilà à la toute fin de ce voyage aux Philippines, et on finit par un court passage à Manille !

Une journée à Manille

Manille, Manila en anglais, avec un seul L, c'est donc la capitale des Philippines. Elle est située sur la côte ouest de l'île de Luzon.

Avec près de 2 millions d'habitants sur 35 km2, elle est une des villes les plus densément peuplée au monde.  La mégalopole entière est peuplée de près de 20 millions d'habitants. 

 

Si je dis pas de conneries et pour revenir brièvement sur l'histoire des Philippines, c'est l'explorateur portugais Magellan qui, envoyé par l'Espagne, est le premier Européen à être venu aux Philippines, en 1521.

En 1565, c'est le conquistador Miguel Lopez de Legazpi qui revient et colonise l'archipel. Il fonde la ville de Manille en 1571. Les Philippines resteront alors une colonie espagnole jusqu'en 1898. A partir de 1898, c'est les Américains qui s'installent aux Philippines, vendues par les Espagnols pour 20 millions de dollars. De nombreux Philippins ont perdu la vie dans la lutte pour l'indépendance.  En 1942, c'est l'invasion japonaise, et les Japonais vont occuper le pays jusqu'en 1946, date de l'indépendance des Philippines.

Tout ça nous permet de comprendre un peu plus le contexte et l'aspect multiculturel des Philippines.

Une journée à Manille
  • Intramuros

Notre escale à Manille s'est concentrée sur la partie Intramuros, c'est à dire, le cœur de la ville, le quartier le plus ancien. Il a été construit par les Espagnols au 16e siècle.

Qui dit Intramuros, dit ville fortifiée, dit mur.

 

J'ai beaucoup aimé me balader dans ce centre historique et ces dédales de ruelles. On y ressent beaucoup l'influence espagnole ! Entre les calêches (d'ailleurs, ne prenez pas ça, s'il vous plaît), les palmiers, l'architecture, je me suis crue un moment à Séville. (Et un peu à Saigon pour ce qui est des câbles électriques)

Une journée à Manille

 

Une journée à Manille

 

Une journée à Manille
Une journée à Manille

 

 

 

Une journée à Manille
Une journée à Manille
Une journée à Manille

Comme je l'expliquais brièvement plus haut, le pays a été longtemps colonisé, occupé, et a subit beaucoup de pertes humaines et matérielles.  En 1942, les japonais bombardent Manille et s'emparent de la ville.  En 1945, plus de 100000 personnes sont mortes pour libérer Manille. On voit d'ailleurs dans intramuros ce mémorial (ci-dessus) en mémoire de ces Philippins qui ont perdu la vie.

Manille est une des villes qui a été le plus détruite pendant la seconde guerre mondiale. Nanjing, cette ville que j'aime tant et qui m'a tant apporté, est à ses côtés dans ce triste classement.

Les bâtiments ont été ensuite reconstruits et restaurés, mais il faut savoir que presque tout Intramuros a été détruit sous les bombardements pendant la 2e guerre mondiale. 

Le seul bâtiment qui est resté debout et n'a pas trop souffert des bombardements, c'est l'église Saint Augustin.

  • L'église Saint Augustin

Une journée à Manille

Il s'agit d'une église catholique qui date du 16e siècle, début de la période coloniale, la première construite par les Espagnols sur l'île de Luzon. Cet édifice a résisté aux bombardements et aux invasions, bien que les japonais l’ont utilisé comme prison pour prisonniers de guerre. Le monument a été classé au Patrimoine Mondial de l'Unesco en 1993.

 

 

C'est non seulement une église, mais aussi un musée. Et je peux vous dire que c'est vachement intéressant. J'ai beaucoup aimé notamment la partie qui explique le voyage des conquistadores, les routes par lesquelles ils sont passés, les bateaux, l'équipage, leur arrivée à Cebu, leur rencontre avec les Cebuanos et, évidemment, l'histoire du christianisme aux Philippines.

Il me semble que Magellan a pris la route par ce qu'on nomme aujourd'hui le Détroit de Magellan, à la pointe de l'Amérique du Sud, et que Legazpi a emprunté le cap de Bonne Espérance, par le sud de l'Afrique. Le musée nous montre des cartes, des répliques de bateaux, des tableaux. Vraiment, j'en ai déjà parlé ici plus en détails, mais je trouve ça passionnant. 

 

On en apprend plus également sur cette image du Christ enfant, l'Enfant Jésus, le "Santo Niño", qu'on voit partout aux Philippines, notamment en haut du fort de Cebu. Cette sculpture aurait été offerte par Magellan à son arrivée à Cebu, puis trouvée par hasard par les explorateurs de Legazpi 44 ans plus tard, en 1565. C'est à ce lieu même que fut d'ailleurs construite la basilique de Cebu. L'église Saint Augustin de Manille retrace cette histoire, illustrée encore une fois par de très beaux tableaux.

 

 

 

Une journée à Manille

En tant qu'endroit, le monastère est assez joli et agréable. Des cours, des fleurs, des palmiers, des fontaines, des oiseaux, des tortues. C'est le calme et la fraîcheur au beau milieu de Manille. Beaucoup de jeunes Manillais (ou Manilènes) viennent s'y marier ou y faire leurs photos de mariage.

 

 

 

 

  • Où manger dans Intramuros

On cherchait un restaurant sympa dans le quartier, un endroit pour se faire plaisir et terminer ce voyage en beauté. Et nous sommes donc allés au restaurant Illustrado, qui propose une cuisine fusion Philippine-Espagnole. Quoi de mieux pour s'imprégner de l'histoire et la culture de Manille ?

C'est un restaurant assez chic et traditionnel dans une grosse bâtisse du quartier historique. J'ai bu du vin et mangé une trop trop bonne paella, tout ce que j’aime quoi.

Bref, c'était vraiment sympa, assez cher comparé au prix moyen d'un repas aux Philippines, mais que dire de plus ? Je vous le conseille !

Une journée à Manille

 

  • La baie de Manille

Avant d'en finir avec les Philippines, c'est l'heure de la petite promenade obligatoire sur la baie de Manille. Au final, j'ai trouvé que c'était assez moyen, mais je me dis qu'on aurait peut-être dû continuer et aller plus loin.

Une journée à Manille
Une journée à Manille

A noter que le bord de mer est assez sale, et infesté de bêtes. Je ne sais pas de quoi il s'agit, peut-être un genre de cafard, mais vraiment, ça grouille là-dedans ! En tous cas ce dont je suis sûre, c'est qu'on aurait pas idée d'y marcher pieds nus !

Une journée à Manille

 

Une journée à Manille
Une journée à Manille
  • Où dormir

On a logé au Hop Inn Hotel Ermita, assez proche de tout, dans le centre. Rien de bien fifou, ça ressemble à toutes ces chaînes d'hôtels, mais c'était propre et très confortable. Je peux vous dire qu'après Banaue et Batad, je n'ai jamais été aussi contente de retrouver un lit et une douche (mais vraiment!) 

On a payé 1700PHP la nuit pour deux, soit 28€. Le lien booking ici

On notera les pauses-prières à la télé aux Philippines. 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article