Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)

Malacca, en malais Melaka, est une petite ville située à 150km de Kuala Lumpur, dans le sud-ouest de la Malaisie. C'est la capitale de l'état de Malacca. Le centre historique est classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2008.

Pour comprendre Malacca, il faut savoir qu'elle a été un territoire portugais de 1511 à 1641. Puis, ce sont les Néerlandais qui sont venus, jusqu'en 1825, année où elle fut cédée aux Britanniques. L'indépendance a été prononcée en 1957, et quelques années plus tard, la Malaisie est devenue ce qu'elle est aujourd'hui. 

Bref, Malacca ça a été un petit coup de cœur pour moi ! Nous y avons passé une journée et une nuit.

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)

Comment se rendre à Malacca ?

1) De Kuala Lumpur, il faut se rendre à la gare de bus TBS, Terminal Bersepadu Selatan. 

2) Puis, il faut prendre un bus pour Melaka Sentral, le trajet dure environ 2h30 et le ticket KL-Melaka coûte 10 RM. Tout est bien indiqué, il y a des comptoirs pour acheter les billets. A noter que si vous achetez votre billet sur internet, vous devrez quand même le convertir en billet physique au guichet. 

 

Pour le retour, pareil, il suffit de prendre un ticket pour Kuala Lumpur TBS.

La gare de Malacca Sentral

La gare de TBS est très bien faite, simple, moderne. C'est de là que partent la plupart des bus pour le sud de la Malaisie. La gare de Melaka est un peu moins bien foutue, mais bon, rien de bien terrible. Arrivée à Melaka nous avons pris un taxi pour rejoindre le centre-ville, la course nous a coûté 20 RM (contre 40RM à KL pour rejoindre TBS du centre). Les transports (disons les taxis) sont bien moins chers à Malacca, mais je peux vous dire qu'ils sont aussi bien moins climatisés !

Bref, nous voilà arrivés dans cette charmante petite ville de Malacca !

Alors, qu'est ce qu'on fait maintenant ?

1- Jonker street, évidemment ! 

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)

Immanquable à Malacca, Jonker Street, ou Jonker Walk, c'est la rue principale du quartier chinois.

  • A propos de la population chinoise à Malacca : 

Les Chinois ont joué un rôle important à Malacca, et de manière générale en Malaisie, notamment dans le commerce. Les premières vagues d'immigration chinoise étaient en majeure partie constituées de marchants et de commerçants.

Selon la légende, un sultan de Malacca, Sultan Mansor Shah, aurait épousé, au 15e siècle, une princesse Chinoise, Hang Li Po, de la dynastie Ming, afin de sceller les relations diplomatiques entre les deux pays. C'est juste une histoire, rien n'a jamais été prouvé. Mais la légende raconte qu'elle serait venue en Malaisie avec 500 de ses sujets, qui se sont donc tous installés à Malacca, notamment sur Bukit Cina, qu'on pourrait traduire par "la colline des chinois", ou "la colline chinoise". Cette colline était un cadeau du Sultan, afin que les sujets de la princesse s'y installent.

De nos jours, suite à plusieurs vagues d'immigration, la population d'origine chinoise représente 26% de la population de Malacca (25% de la population de la Malaisie). Bukit Cina c'est aujourd'hui le plus grand cimetière chinois hors de Chine, avec 12000 tombes, la plus vieille datant de 1622.

 

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)

 

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)
La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)
La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)
La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)

 

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)
Le café/bar Geographer

Le café/bar Geographer

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)
La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)
La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)
La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)
La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)

 

 

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)
La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)

2- La place hollandaise 

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)
  • La place rouge

La place rouge (Red Square) ou encore la place Hollandaise (Dutch Square), est très animée en journée. Elle est située juste avant l'entrée de Jonker Walk, dont je parlais juste au-dessus. 

On est tombés pile au moment où il y avait des danseuses qui dansaient sur la place. Elles étaient tellement belles, j'ai pas pu m'empêcher de les prendre en photo ! Elles ont accepté de prendre la pose, et j'ai pu immortaliser leurs magnifiques sourires ! 

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)
La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)

 

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)
La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)
  • Le Stadthuys

C'est le city hall, en gros l'hôtel de ville de Malacca. C'est ce bâtiment rouge derrière le clocher, rouge lui aussi, sur cette place qu'on appelle également la place rouge. Il a été construit par les Hollandais en 1650. C'était le bureau du gouverneur. Quand Malacca a été rendue aux Britanniques, l'hôtel de ville a été transformé en école. Aujourd'hui, c'est un musée.

 

  • Christ Church

Ou l'église de Jésus, c'est une église anglicane construite en 1753, et c'est la plus vieille église protestante de Malaisie. A l'origine, elle était blanche, elle a été repeinte en rouge en 1911 pour mieux se fondre parmi les vestiges hollandais. 

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)

3- A famosa, les ruines portugaises

Il s'agit là des restes de fortifications portugaises, qui comptent aujourd’hui parmi les plus vieux vestiges européens en Asie du Sud Est.  Les portugais sont arrivés à Malacca en 1511 dans le but d'en faire un port entre l'Europe et la Chine, notamment pour le commerce des épices. 

A la base, le fort était constitué de remparts et de 4 tours. Aujourd’hui il ne reste plus qu’une porte, la Porta de Santiago.

Le fort a été rénové par les Hollandais, ce qui explique la mention « Anno 1670 » sur la porte, alors qu’elle a été construite bien avant.

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)
  • Les fameux tuk-tuk de Melaka

Une chose qui marque tout de suite quand on arrive dans le centre de Melaka, ce sont ces tuk-tuk, très kitsch, très colorés, et pas moins bruyants. Personnellement, je n'ai pas testé. J'avais pas forcément envie de faire pédaler un mec sous le cagnard, juste pour faire un tour du quartier à bord d'un tuk-tuk Pikachu qui gueule Despacito.

Mais il en faut pour tous les goûts, et visiblement les enfants adorent ça !

 

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)

 

4- Se balader le long de la rivière

Quelle balade agréable ! A noter que vous pouvez aussi faire une croisière sur la rivière, c'est une des principales attractions touristiques de la ville. (Melaka River Cruise, 45mn, 18RM soit un peu moins de 4€)

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)
La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)

 

  • Le street art à Malacca

Ils ne sont peut-être pas aussi célèbres que ceux de Georgetown, et pourtant ils sont bien là ! Les rues et les murs de Malacca sont aussi décorés de peintures ! Avis aux amateurs de street art !

 

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)
La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)

 

 

5- A la nuit tombée...

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)
  • Le marché nocturne de Jonker Walk

Tous les vendredi, samedi et dimanche, la rue devient piétonne et laisse place au marché nocturne à partir de 18h. C'est un incontournable de Malacca, et on ne voulait pas le manquer ! On a clairement l'impression de découvrir un tout autre endroit, sous la lumière des lanternes.

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)
La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)

Et évidemment, sous les lumières des tuk-tuk ! En plus d'être bruyants et kitsch à souhait, sachez que ces machins là clignotent de partout dès le coucher du soleil ! 

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)

 

  • Un karaoké publique

Au bout de Jonker Walk, on y trouve une place publique, avec une superbe scène, et toute la soirée c'est karaoké géant ! (En mandarin et cantonnais bien sûr!) J'ai adoré l'ambiance !

 

6- Où manger ?

Evidemment, sur le marché de Jonker Street, vous retrouverez largement de quoi vous restaurer ! Bouchées vapeur (saomai), noix de coco, pains farcis (baozi), brochettes, fruits, brochettes de satay, et évidemment la fameuse glace au durian.

 

 

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)

Vous savez que je DETESTE le durian, j'ai donc opté pour une glace, moins dégueulasse, mais pas moins originale. Pour le coup, j'ai choisi une glace au charbon, décorée de quelques rainbow sprinkles, pour la forme. Oui, j'ai clairement choisi ce parfum juste parce que la glace est noire.

( #goth #dark #metal )

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)

 

 

Le midi nous nous sommes arrêtés dans un restaurant avec une grande cour intérieure pour un déjeuner un peu tardif, il s'appelle Bistro 1673. Rien de bien dingue, c'est une brasserie qui propose des plats asiatiques typiques, mais la cour est très agréable. Pour deux personnes, deux plats et deux boissons, on en a eu pour 87 RM, soit 18€, ce qui n'est pas donné pour la Malaisie, mais en même temps on est en plein centre touristique.

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)

Si vous avez soif d'une bonne bière bien fraîche, les rues de Melaka proposent quelques bars (genre le très joli Geographer Café en photo plus haut). Sinon, il y a aussi un Hard Rock Café à Melaka, juste entre la rivière et  l'entrée de Jonker Walk. Je vous l'accorde, les prix au Hard Rock Café sont toujours excessivement prohibitifs, et vous trouverez bien moins cher ailleurs. Néanmoins, l'alcool en Malaisie est souvent plus cher qu'ailleurs, et il faut avouer que la terrasse du Hard Rock Café, sur la berge de la rivière, est vraiment très agréable.

 

 

7- Où dormir ?

On avait reservé à l'hôtel Imperial Heritage, à 5mn du centre historique. La nuit nous a coûté 84RM pour deux, soit 17€. C'était bien, confortable, bien placé. Pas l'hébergement du siècle non plus, mais je recommande. 

 

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)

Mon avis sur Malacca

Une très jolie découverte !

J'ai beaucoup aimé le centre historique, j'ai trouvé que c'était bourré de charme. Jonker Walk, est vraiment super sympa, et ce, de jour comme de nuit.

Encore une fois, ce qui m'a marqué, c'est la diversité. On ressent vraiment les nombreuses influences de Malacca, qu'elles soient portugaises, néerlandaises, britanniques, ou chinoises, que ce soit dans l'architecture, l'ambiance, la nourriture. On se balade dans une rue avec des façades typées méditerranéennes ornées de lanternes chinoises et de graffitis sur les murs, au détour des fortifications portugaises, d’architecture hollandaise, en passant devant des églises, des temples, et le tout sous le chant des mosquées. C'est un beau melting pot tout ça ! En parlant de mosquée, il y a une grande mosquée flottante, la Masjid Selat Melaka ou Malacca Straits Mosque. Elle est sublime. Je dois avouer qu'on l'a vu de loin mais nous n'y sommes pas allés, on a passé trop de temps dans le centre historique ! (oups!)

Bref, si vous passez quelques jours du côté de Kuala Lumpur, je vous recommande fortement de faire un petit détour par Malacca ! Ce n'est qu'à 2h30 de KL, et ça vaut largement le déplacement. Par contre, je trouve que ce serait dommage d'y aller le matin et repartir le soir, même si c'est carrément possible. Le centre est tellement animé le soir, que ce serait dommage de passer à côté ! Malacca c'est beaucoup trop mignon !

La petite ville trop mignonne de Malacca (Melaka)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

damien 08/02/2020 18:36

Très intéressant, je lis que Magellan avait déjà été à Malacca avant son "tour du monde", c'est là qu'il a sauvé puis pris à son service, son domestique Henrique.
D'après ce que je lis, l'entente entre les portugais et les malais n'était pas vraiment cordiale avec des affrontements mortels réguliers...
Merci pour ces articles,
Je poursuis la lecture demain!
Cordialement,
Damien

Hoel Meriadec 17/01/2020 06:17

Malacca, ma tasse de thé, est historiquement très complexe, Chinois, Siamois, Indiens, Japonais, Birmans y seront très vite présents en compagnie des Orang laut et les Malais venus de Sumatra

Puis ce seront les Portugais avec Albuquerque et des armateurs Italiens, les Hollandais et leurs reitres allemands, les Anglais presque par erreur (la révolution française poussera le prince d'Orange a confié les clefs de la ville à sa gracieuse majesté en 1795. D'ailleurs elle éprouvera quelques peines à rendre les dits clés.

Tout cela fit de Malacca le creuset où se forgea l'identité malaise. Ceci dit Malacca ne fut pas une "colonie" portugaise, ni même hollandaise mais un comptoir, Jamais au grand jamais ils ne colonisèrent les terres, ils n'en n'avaient simplement pas les moyens. Malacca était un port et un entrepôt à épices, sans aucun contrôle sur l'arrière pays. Ce n'est que sous la domination anglaise que la colonisation débutera et encore tardivement. Aux débuts des années 1830, les anglais tentèrent de punir un potentat local malais pour une sombre histoire de taxe. Ce n'était qu'a une trentaine de km de Malacca, la première expédition fut un désastre, ce n'est qu'à la seconde tentative que l'ordre anglais fut instauré.

Sinon, je suis tout à fait d'accord avec vous, étant tombé sous le charme alangui de cette cité depuis pas mal de temps.

https://web.facebook.com/visiteguideesmalacca/

Cid- theycallmestranger 27/01/2020 14:04

Merci de votre commentaire et de cette mise au point très instructive!