Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼

Me voilà donc en direction des fameux tulou du Fujian, dont je vous parlais dans le précédent article juste ici.

J'ai donc étalé ma visite des tulou sur deux jours, le premier jour dans le comté de Nanjing, et le deuxième dans le comté de Yongding. Aujourd'hui je vais donc vous parler de ma première journée dans les tulou de Nanjing : 南靖土楼

Je ne vous cache pas que ça a été très compliqué d'écrire ces deux articles, j'arrêtais pas de m'emmêler les pinceaux entre les noms de villes, villages, comtés, tulou.... Pas facile de s'y retrouver ! 

Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼

Se rendre aux tulou de Nanjing

Comme d'hab, je n’ai pas vraiment préparé mon itinéraire avant de partir, à part avoir acheté le billet de train. Du coup, me rendre aux tulou du Fujian c'était un peu la grande interrogation de ce voyage. Mais, j'y suis arrivée, sans trop de difficulté, et la journée a vite pris une tournure inattendue qui me fait encore sourire aujourd’hui. J'avais pour but de prendre un/des bus jusqu'au village de Taxia, où j'avais réservé une chambre dans une auberge pour la nuit, puis d'aller visiter les tulou du comté par moi-même, et par je ne sais quel moyen d'ailleurs. Bon, ça s'est pas vraiment passé comme ça, mais pas loin.

Je suis partie de la gare de Xiamen, et j'ai pris un train jusqu'à Nanjing. Attention, c'est Nanjing 南靖 dans le Fujian, et pas Nanjing 南京 dans le Jiangsu. Le trajet dure moins d'une heure, 48 minutes pour être exacte. Comme d’hab, je discute avec des gens dans le train, je me fais des amis. Arrivée à la gare de Nanjing, rénovée en forme de tulou d'ailleurs, j'ai pris un bus qui part de la gare, direction le Tourist Center de Shuyang. Le détail qui fait son charme, j'avais pas prévu de cash, et le chauffeur ne prend que du cash. Bref, j'organise un petit trafic dans le bus avec ma voisine de droite : un transfert wechat contre un peu de liquide. Les bus de campagne ça a son charme également, je n'avais aucune idée où j'étais ni où je devais m'arrêter, mais bon, moi je trouve ça drôle. 

Arrivée au Shuyang Tourist Center, je demande mon chemin et où se trouvent les bus, et la femme de l'accueil me dit "t'as qu'à monter dans le bus là-bas". J'achète un billet, et je monte dans le bus, qui se trouve être un bus de touristes. Je me retrouve dans une situation où les gens me regardent en se disant "mais qu'est-ce qu'on va faire de la laowai là toute seule?". Situation que je vais, en fait, expérimenter pas mal de fois durant cette semaine solo. 

Un des guides me demande si je comprends le chinois, je dis oui, et je leur demande "mais vous allez-où? Moi je veux juste aller à Taxia en fait". Ce à quoi ils m'ont répondu "Bah viens avec nous on va visiter les tulou, on te déposera à Taxia après". Je savais pas que c'était ça le bus, je voulais juste aller à Taxia moi ! Quand j’ai vu le groupe de touristes, leur guide, le micro, tout ça, j'ai pris peur. C'est pas du tout mon truc ce genre de visite. OK, j'avais rien prévu, mais en tout cas, j'avais pas prévu ça. Mais en fait, le bus s’est séparé en plusieurs petits groupes dès le premier arrêt, et j’ai d'ailleurs jamais revu les autres gens. Et voilà comment j'ai passé l'après-midi avec un groupe de touristes coréens qui ne parlent ni chinois ni anglais, et leur guide, qui lui ne parle que chinois et coréen. 

Et je ne regrette pas du tout ! Déjà c'était vachement cool, les visites tout ça, mais en plus le guide m'a appris plein de choses sur la région, les gens, les tulou. J'aurai pas du tout eu cette sensibilisation culturelle et toutes ces précieuses informations si j'étais restée toute seule. Et puis, malgré le fait qu'on ne parlait aucune langue en commun, qu'est-ce qu'on a rigolé ! 

Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼

Budget

Voici le budget de cette journée, en RMB chinois, évidemment. Comme d'habitude, c'est un budget moyen. A noter qu'il vous faut acheter un billet pour avoir accès aux tulou, et c'est 90 RMB. En tout, la journée + la nuit m'a quand même coûté 350 RMB, soit environ 45€. J'étais un peu surprise avec ma semaine dans le Fujian, à chaque fois que je payais un truc je me disais "ça va, c'est pas cher", puis au final j'ai pas vraiment compté, et quand je fais les comptes après-coup, je me dis que c'est quand même un budget conséquent ! 

Train Xiamen - Nanjing  27,5
Bus Nanjing - Shuyang 15
Bus Shuyang - Taxia 15
Billet entrée tulou de Nanjing 90
Nuit à Qingdelou 198
Dîner  30

 

Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼

A voir 

Tianluokeng tulou cluster 田螺坑土楼群

Premier arrêt : Tianluokeng. C'est un groupe (cluster) composé de 5 tulou (un carré, un oval et 3 ronds) situé dans le village de Shangban (上坂村). C'est la première vue des tulou auquelle j'ai eu droit, et disons que c'est canon, surtout du viewpoint là tout là haut !

On dirait un rassemblement d'OVNI. Les Chinois, eux, comparent souvent ce groupe de tulou à un bol de soupe entouré de 4 plats.

Pourquoi pas? Et toi, tu vois quoi ?

Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼

Yuchang Lou 裕昌楼

Deuxième arrêt, le village de Xiaban (下坂村), et surtout le fameux tulou Yuchang. C'est le premier tulou que j'ai visité et je pense que c'est mon préféré. Je l'ai trouvé assez authentique, y'a encore des gens qui vivent dedans, malgré qu'il soit ouvert au public. 

C'est un tulou de 5 étages, construit en 1308 par le clan de la famille Liu.  C'est un des plus grands et des plus vieux tulou du Fujian !

Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼
Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼

Dans ce tulou là, chacune des cusines est équipée d'un puit individuel, ce qui est unique dans les tulou. Aussi, il y a un temple au milieu de la cour, en forme de mini tulou. Avant, il servait d'école. 

Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼

Déjà de l'extérieur c'est impressionant, mais à l'intérieur c'est juste incroyable !

Si vous voulez en savoir plus sur l'organisation d'un tulou, je vous invite à lire mon précédent article ici.

 

 

 

Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼

Cette photo résume parfaitement l'après-midi :

Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼

Xiaban Village 下坂村

Ensuite on a fait une longue balade dans le village et dans la campagne environnante, et ce, toujours avec la dream team coréenne ! C'était vachement bien ! Je vous conseille de goûter aux fruits locaux d'ailleurs (frais mais aussi les fruits secs), rien de tel pour une petite pause gourmande en plein milieu des champs !

 

Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼

 

 

C'est marrant de voir tous ces trucs sécher au soleil un peu partout où y'a de la place. 

 

Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼

Taxia Village 塔下村

Après cette balade buccolique, me voilà arrivée à ma destination: le village de Taxia. Je dis au-revoir à mon groupe de touristes, c'est là que nos chemins se séparent et je continue ma route toute seule.

Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼

C'est un village hakka fondé au 15e siècle par le clan de la famille Zhang. Encore une fois, c'est un petit village tout mignon et très calme. 

 

Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼

A l'est du village, sur une petite colline, vous trouverez la place du village, avec le Hall des Ancêtres du clan Zhang, et le temple Deyuan, dont les portes et toits sont magnifiquement décorés.

Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼
Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼

Chacun de ces pilliers est érigé en l'honneur d'un membre du clan ayant contribué à la communauté par des accomplissements, par exemple, la fondation du village de Taxia.

Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼
Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼
Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼

 

Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼
Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼
Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼
Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼

Dormir dans un tulou : Qingdelou 庆德楼

J'avais réservé une nuit dans un tulou, carré d'ailleurs, le Qingdelou (lien booking). La nuit m'a coûté 198 RMB.

C'était tellement bien ! Bon, j'étais littéralement congelée le soir car la température est descendue à 2 degrés, que j'avais pas prévu ça, et qu'ici tout le monde vit dehors, mais c'était génial. Confort relatif, ça reste la campagne chinoise, mais tout était bien, vraiment, je recommande.

J'étais la seule cliente de l'auberge, et la seule blanche de tout le village d'ailleurs. Le personnel, ou la famille qui y habite je sais pas trop, était super sympa. J'ai dîné avec eux le soir d'ailleurs, ils était vraiment très gentils et très attentionnés.

Puis, dormir dans ce calme, et dans ce cadre, ce fût un plaisir !

 

 

Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼
Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼
Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼

Ils ont changé ma chambre quand je suis arrivée, et m'ont finalement mit au dernier étage. Selon eux, je serais plus au calme. Je me suis demandée pourquoi, c'est très calme ce village de base, sérieux y'a rien à part des vieux et des poules. Puis, elle m'a expliqué que les enfants de l'école venaient jouer et que donc ça risquait d'être bruyant. Je me suis donc retrouvée dans une chambre énorme avec 5 lits et 2 salles de bain.

Effectivement, elle avait raison, les enfants ont bien foutu le bordel le soir ! D'ailleurs, ils sont venus taper à ma porte en criant "Hé l'étrangère ! Tu veux venir jouer avec nous ?". Et ils m'ont invitée à leur fête autour du feu, ou comment j'ai fini ma journée avec une bande d'enfants de primaire. Au moins c'était animé !

Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼

 

 

Je garde un magnifique souvenir de cette journée dans le comté de Nanjing. Pas seulement grâce à ces impressionnantes habitations hakka que j'ai découvert, mais aussi, et surtout, grâce aux gens avec qui j'ai eu la chance de partager ces moments. Finalement, c'est un peu ça la magie du voyage solo, s'entourer d'autres personnes ! 

J'espère que cet article vous a plu, et je vous dis à très vite pour la suite !

Les tulou du Fujian : Jour 1, les tulou de Nanjing 南靖土楼

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article