Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto

Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto

Nous voilà de retour au Japon, pour un endroit complétement hors du temps qui m'a énormément plu : le fameux sanctuaire Fushimi Inari à Kyoto.

 

Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto

Un sanctuaire pour la divinité Inari

Il s'agit donc d'un ensemble de sanctuaires dédié à Inari, parfois dieu, parfois déesse, divinité des céréales (et donc de l'abondance et de la fertilité), du commerce et des maisons. Il y a environ 30000 sanctuaires d'Inari au Japon, et celui-ci est le plus grand.

En effet, il s'étend sur l'ensemble de la montagne Inari, qui culmine à plus de 200mètres.

Les premières structures de ce temple ont été construites en 711.

Le sanctuaire est accessible via les stations Inari (Nara Line) et Fushimi-Inari (Keian Line), et l'entrée est gratuite. D'ailleurs, il est ouvert 24h sur 24. Ce soit être une superbe experience la nuit ou le matin avant le lever du soleil.

Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto

Quand nous y sommes allés, un matin en début février, il faisait froid, certes, mais il y avait un magnifique soleil, et donc une superbe lumière qui reflétait sur la peinture rouge des toriis.

 

Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto
Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto

Etant donné qu'il s'agit d'un site super important au Japon, et qu'on voit absolument partout sur internet, j'avais peur d'arriver sur un site extrêmement touristique et blindé de monde. Ça s'est confirmé en arrivant sur place, quand j'ai vu le monde qu'il y avait à l'entrée des toriis. Limite il fallait faire la queue pour entrer tellement ça bouchonnait devant cette multitude de gens qui tentent de se prendre en photo dans une allée de torii dénuée de touristes.

Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto

 

 

Finalement, plus on avance dans le sanctuaire, moins y'a de monde. C'est un peu comme partout, ça stagne à l'entrée. Et puis, le sanctuaire est hyper grand en fait, il fait toute la montagne. Je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi grand. Du coup, des torii, y'en a beaucoup.

D'ailleurs, il y a un chemin pour arriver au sommet de la montagne, il fait 4km, comptez 2h pour arriver en haut.

Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto
Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto

Des milliers de torii

Le sanctuaire Fushimi Inari est en effet connu pour ses milliers de torii rouges. J'en parlais ici il y a deux ans, les torii sont des espèces de portes, qui séparent symboliquement le monde sacré et spirituel du monde réel. Ils sont généralement érigés à l'entrée des temples et sanctuaires shintoïstes. 

La plupart des torii de ce sanctuaire ont été offerts par des organisations, des entreprises, des individus ou encore des familles (souvenez-vous, Inari est la divinité de l'abondance, de la richesse). Le nom des donateurs est inscrit sur le torii. Sachez qu'un torii, ça peut coûter jusqu'à 10000€ ! (Sinon vous pouvez acheter des mini-torii beaucoup moins cher aux abords du sanctuaire)

Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto

 

Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto

 

Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto

Plus on s'éloigne de la partie centrale du sanctuaire, et plus on se retrouve dans des ambiances différentes, en pleine nature, entourés de bambous, de petis autels couverts de mousse et de mini torii.

 

Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto
Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto

 

Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto
Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto
Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto
Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto
Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto

On y croise de nombreux chats, qui semblent vivre leur vie paisiblement entre les autels.

Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto
Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto

Les renards d'Inari

Cela dit, la star du sanctuaire, c'est bien le renard. On y voit des milliers de statues et statuettes de renard. Le renard, kitsune en japonais, est l'animal symbolique du dieu Inari.

Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto
Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto
Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto
Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto
Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto
Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto

Mon avis 

J’ai adoré ce sanctuaire, vraiment ! Gros gros coup de coeur ! C’est peut-être un peu cliché mais je pense que c’est un de mes spots préférés au Japon (de ce que j'en ai vu pour le moment, évidemment) !

J’adore ce genre d’endroit, déjà parce que c'est magnifique, et aussi parce que tout semble hors du temps, niché dans la nature.


Comme je disais, j’avais peur que ce soit hyper touristique comme endroit, et ça l’est. Mais en fait c’est super étendu et plus on avance dans le sanctuaire, plus c’est calme. Et puis, comme je le disais également, il y avait une lumière magnifique, un beau soleil qui rendait la balade encore plus agréable. Ça m’a rappelé notre visite à Kamakura il y a 2 ans, que j'avais adoré pour les même raisons, et dont j’étais sortie avec la même impression! 


Bref, je recommande à 1000% cet endroit, un immanquable selon les guides touristiques, mais pour le coup ils ne mentent pas ! N'hésitez pas à vous perdre dans le sanctuaire, c'est dommage de ne rester qu'à l'entrée !

Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux milliers de torii, Kyoto

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ambrecooltravel 29/03/2019 00:36

coucou super article merci