Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mon premier Noël au Royaume-Uni : Starter Pack du British Xmas

Et hop, ni une, ni deux, je casse l’ambiance !

Noël c'est pas mon truc. Noël c’est chiant. Noël, ça m'emmerde.

J’ai une aversion pour les décorations de Noël. J'aime pas les crèches, je déteste le foie gras, les musiques de Noël me donnent des vertiges et j'ai horreur des films de Noël.

Attention, hormis l’aspect hyper kitsch, religieux, commercial et consumériste au possible de cette fête, je trouve ça cool de passer du temps en famille, mais là n’est pas la question.

Bref, je suis de ces gens qui n'ont aucun plan pour Noël, qui n’ont acheté aucun cadeau, qui n’ont mis aucune décoration dans leur salon, et qui, pour votre plus grand bonheur, ne les partagent pas sur les réseaux sociaux. De toute façon, tout le monde s'en fout. 

J'ai jamais été fan de Noël. Je ne me souviens même pas de la magie de Noël quand j'étais gosse, c'est pour dire. Il y a quelques années, j'avais mis un sapin de Noel chez moi. C'était un sapin parfumé pour voiture. La magie de Noël ? Connais pas. 

En Chine, c'était vite réglé puisqu’on n’y fête pas Noël et qu'on travaille le 24 et le 25. En arrivant au Royaume Uni, je me disais que je serais indéniablement dans le mood. Faut dire que les Britanniques sont à fond. Mais en fait non.

Et c'est là que mon collègue est intervenu et m’a dit « you need to find the Christmas Spirit » (à prononcer avec l’accent écossais, évidemment).

Alors me voilà, à la recherche de l’esprit de Noël. Hail Satan Santa.

Petit tour d'horizon de ces spécificités Britanniques et Écossaises.

Cet article, c'est un peu mon Starter Pack du Noël British en fait.

Ye need to find the Christmas spirit

C'était pas une blague.

C'était pas une blague.

1- Le Christmas Market

J'étais en congés lundi dernier, et il faisait un temps magnifique. Froid, mais très ensoleillé et avec un superbe ciel bleu. Parfait pour aller faire un tour au marché de Noël d’Édimbourg ! Déjà j'adore Édimbourg, c'est une ville absolument magnifique avec une super ambiance. Probablement ma ville préférée d'Europe maintenant ! 

Le marché, Edinburgh Christmas, est situé dans les jardins de Princes Street, au pied du Scott Monument (la tour de style gothique que vous voyez sur les photos), juste en face de la gare centrale de Waverley. Une location bien centrale donc, avec, pour fond, l’impressionnant château d’Édimbourg, la vieille ville et le fameux Arthur's Seat, un volcan éteint qui surplombe la capitale. 

Le marché est hyper grand ! Beaucoup de stands, d'artisanat, beaucoup de bouffe, bref, des basiques des marchés de noël j'imagine ! On retrouve aussi pas mal de classiques écossais, comme du tartan, de la laine, du saumon ou du caramel. Il y a aussi beaucoup d'activités pour les enfants et pas mal de manèges ! On y trouve également une grande roue et une autre attraction avec des balancelles à 60m de haut. Bon, ça caille, ils passent Mariah Carey en fond sonore et ça coûte 15 balles, mais bon, pourquoi pas ? 

Bref, j'ai beaucoup aimé le marché de Noël d'Édimbourg ! Il est même possible que j'y retourne avant la fin, ou alors que j'aille faire un tour à celui de Glasgow pendant qu'il est encore temps ! 

 

 
Mon premier Noël au Royaume-Uni : Starter Pack du British Xmas

 

Mon premier Noël au Royaume-Uni : Starter Pack du British Xmas

 

 

 

Mon conseil pour un marché de Noel réussi : évitez les chocolats chauds au whisky Tallisker, même si ça a l'air hyper cool. C'est pas bon, et c'est littéralement 7£ jetés à la poubelle.

Mon premier Noël au Royaume-Uni : Starter Pack du British Xmas

2- la Christmas Party

Au programme, les spice girls, de la danse écossaise, un repas on ne peut plus typique (pas ouf, et avec des choux de Bruxelles), accompagné de vin, de gin, et de Scottish tablets. Il s'agit d'un genre de caramel fudge, typiquement écossais. Perso j'aime pas ça, j'ai l'impression de manger du beurre avec du sucre (et c'est un peu ça cela dit). Par contre, depuis que j'habite en Ecosse, je découvre le gin, et ça, bah j'aime bien.
 
Mon conseil pour un dîner de Noël réussi : évitez de dire à vos collègues écossais que le IRN BRU (le soda local) ça a le goût d'une maladie, et que les tablets ça sent les artères bouchées. Evitez aussi de demander à tous vos collègues en kilt si ils portent quelquechose en dessous, c'est lourd. 

 

3- Les Christmas Crackers

Un repas de Noël British ne serait pas complet sans la tradition du crackers ! Ah les fameux Christmas Crackers, rien que ça, ça vaut un point à part ! Moi ça m'a fait beaucoup rire, j'ai l'impression qu'on m'a bassiné avec ça tous les ans quand j'étais gosse en cours d'anglais, mais j'en avais jamais vu de vrai, en vrai. Il s'agit donc d'une sorte de papillote qu'on fait péter, enfin non, normalement on joue avec son voisin ! Chacun prend un bout et tire, et paf. A l'intérieur, une blague ou une anecdote, un petit cadeau à la c*n, et surtout, une couronne en papier.  

(Quand j'ai dit que je n'en avais jamais vu, ma collègue m'a dit que les vrais crackers ne s'exportaient pas parce qu'ils contiennent de la poudre. Je ne sais pas si c'est vrai mas je vous le dis quand même.)

 

4- le Secret Santa

C'est quelque chose qu'on fait en France aussi. Si vous ne connaissez pas, en gros, l'idée c'est que chacun est le Santa Claus (le Père Noël) de quelqu'un d'autre. On tire au sort une personne du bureau et on doit lui acheter un cadeau, en suivant une limite de budget pré-défini.

Pour résumer grossièrement, tu vas t'arracher les cheveux pour essayer de trouver un cadeau de merde qui sert à rien, à moins de 10 balles, à la dernière minute, pour quelqu'un que tu ne connais pas. Bon, moi j'ai eu une bouteille de vin, comme quoi on a pas besoin de connaître la personne pour faire plaisir ! Mon collègue, lui, est l'heureux propriétaire d'un calendrier 2020 de l'équipe des Rangers

Mon conseil pour réussir son secret Santa : vérifier l’orthographe du prénom de la personne, surtout si, comme moi, vous êtes le petit nouveau. 

5- Le Christmas Jumper Day

Le concept est simple : porter un pull de Noël ultra moche.

En fait, à la base l'idée est portée par des organismes de charité (comme Save The Children) au Royaume Uni et en Irlande, afin de lever des fonds pour les enfants démunis (pour des projets d'education, santé, et aide d'urgence en situation de crise).

Bien évidemment, traditionnellement, il faut que le vêtement soit le plus moche et le plus kitsch possible. Ils en font même avec des DEL qui s'allument. 

J'avoue que j'ai des goûts particuliers, et il est hors de question que je porte un pull coloré avec un sapin qui s'allume, un renne au nez-rouge, ou pire encore, un vieux et gros bonhomme rouge qui te juge. Cela dit, j'ai quand même participé. Oui oui oui !

En fait, cette année, la journée du pull de Noël c'était le vendredi 13 décembre. Comme j'aime, entre autres, le noir et les films d'horreur, j'ai pas pu passer à côté de cette opportunité qui ne se présentera peut-être qu'une fois dans ma vie et j'ai opté pour ce pull Vendredi 13, made in Crystal Lake. Bon, les goûts et les couleurs, c'est relatif, et je demande pas aux gens d'aimer non plus. Par contre, j'ai passé une bonne partie de ma journée à expliquer la référence, et, à ma grande surprise, il se trouve que beaucoup de gens ne connaissent pas ce cher Jason Voorhies. Mais c'est pas grave, j'ai participé et j'étais fière de ma connerie.

Happy Friday the 13th !

 

Bonus : Le calendrier de l'avent Cadbury

Cadbury, c'est une institution, probablement la marque de chocolat la plus vendue au Royaume-Uni. Avant ou après les After Eight, ça je ne sais pas. Toujours est-il que le calendrier de l'avent Cadbury, c'est un basique de chez basique ici.

Au bureau, on en a tous eu un en cadeau. Si vous me suivez sur instagram, vous savez déjà que je ne respecte rien, et encore moins un calendrier de l'avent. Déjà, je trouve que c'est un exemple parfait de suremballage et de plastique inutile. Et de deux, j'aime pas qu'on me dise ce que je dois faire, encore moins comment je dois manger des chocolats. Bref, je l'ouvre un jour sur 3, parce que j'oublie, et pire encore, je l'ouvre dans le désordre, au hasard.

Jetez-moi des cailloux, allez-y.

Voilà voilà, j'espère que cet article (à prendre au 3e degrés) vous a plu, j'avoue que ça me fait plaisir de me remettre à écrire des articles "expatriation", surtout sur un ton aussi léger, ça m'amuse beaucoup.

En attendant les vœux de la famille royale, je vous souhaite d'avance une très belle fin d'année, et de très belles fêtes, que vous aimez Noël ou non !

Pour ma part, je suis en congés dès vendredi pendant plus de 2 semaines ! (D'ailleurs, le 26 décembre c'est férié ici au Royaume Uni). Je n'ai rien de prévu pour le moment, mon bff (mon meilleur poto) vient nous voir en Ecosse pendant une semaine, et ça va être hyper cool ! A part ça, j'ai prévu de me reposer, découvrir un peu plus de mon nouveau pays d'adoption, et rattraper le retard que j'ai pris sur ce blog ! Je vous dis donc à très vite pour d'autres aventures !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article