Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vieille ville de Lijiang 丽江古城

Après un court passage à Dali, nous voilà arrivés à Lijiang !

Lijiang se situe au nord-ouest du Yunnan, et, en résumé, c'est un des endroits les plus touristiques de tout le pays. En effet, Lijiang est surtout connue pour sa vieille ville, inscrite au Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1997. Notez que Lijiang est située à 2400m d'altitude.

La vieille ville de Lijiang 丽江古城

Les vieilles villes, et moi

A force de répéter que je suis pas fan des vieilles villes, on me demande souvent pourquoi j'aime pas les vieilles villes. Alors, sachez que non, je ne déteste pas les vieilles villes chinoises. Honnêtement, j'aime bien m'y balader, c'est juste qu'à force ça m'ennuie un peu. J'ai un peu l'impression que c'est toutes les mêmes. La même ambiance pseudo romantique, cette image lissée de la Chine version CCTV. On y trouve les même choses, les mêmes produits soigneusement mis en vitrine, les mêmes maisons de thé pseudo traditionnelles, les même cafés fleuris où les gens font la queue pour faire une photo. C'est vrai, c'est bourré de charme et c'est joli, mais je sais pas, ça manque de quelquechose. Cela dit, ce n'est que mon avis, et puis, y'a tout de même des choses intéressantes à découvrir.

La vieille ville de Lijiang 丽江古城

La vieille ville de Lijiang 丽江古城

La vieille ville de Lijiang est à l'image de toutes ces vieilles villes de Chine. Un dédale de ruelles plus ou moins étroites, des vieilles maisons en bois, des jolies toitures en pierre, des lanternes rouges qui dansent au grès du vent, et les montagnes du Dragon de Jade en guise de fond. Moi qui dénigre le côté lisse et romantique de ce genre d'endroit, je dois bien l'avouer, c'est plutôt réussi. Tout y est réuni pour former ce décor parfait de carte postale estampillée Chine Ancienne. 

Nous avons traversé la vieille ville, de ruelles en ruelles, suivant le cours de la rivière et ses innombrables ponts. Et puis, on a aussi bravé d'innombrables averses (Yunnan en juillet, tmtc).

 

 

 

 

La vieille ville de Lijiang 丽江古城

Il y a pas mal de points d'intérêt populaires dans la vieille ville : les grandes roues à eau (大水车), les portes de la ville (dont la porte nord qui marque l'inscription de la vieille ville au patrimoine mondial), le palais Mufu (木府) et la place principale (四方街)

La vieille ville de Lijiang 丽江古城

 

L'ancienne route du thé 茶马古道

Lijiang se situe pile sur l'ancienne route commerciale du thé et des chevaux (tea horse road, en chinois 茶马道, du 6e au 20e siècle). Retenez-le, vous allez le voir souvent dans le Yunnan.

On l'appelle aussi la route de la soie du sud, sauf qu'il n'est pas question de soie, mais de thé, qu'on faisait venir du Yunnan et du Sichuan, et qu'on échangeait au Tibet contre des marchandises diverses (des fourrures par exemple), puis contre des chevaux à partir du 11e siècle. Le thé n'était pas cultivé au Tibet et était très apprécié à partir du 6e siècle, et les chevaux des nomades tibétains étaient, eux, réputés dans toute la Chine, notamment auprès de l'armée impériale.

Le commerce entre ces régions s'est considérablement développé, à tel point que les Song ont mis en place une autorité gouvernementale chargée de contrôler le commerce de la route du thé (茶马司). Ils établissaient les règles. Un cheval coûtait environ 60kg de thé.

Il y a avait donc deux routes principales, l'axe Sichuan-Tibet (dont le poste majeur était à Kangding dans le Garze), et l'axe Yunnan-Tibet. Sur cette dernière, Lijiang occupait une position stratégique. En effet, elle était située dans le royaume de Nanzhao (dont je parlais précédemment ici), pile entre le Tibet et l'empire chinois, du coup c'était un centre commercial important. Les Tibétains venaient y vendre et échanger leurs marchandises, qui ensuite étaient revendues dans le reste du pays, le tout contre du thé Pu'er.

Si la longue histoire de l'ancienne route du thé vous intéresse, sachez qu'il y a un musée à Shangri-la. Malheureusement, je me souviens qu'il n'y avait pas beaucoup d'indications en anglais.

Moi, ça m'a toujours fascinée ces vieilles routes commerciales, où on échangeait, non seulement des marchandises, mais aussi des idées. Et puis, rien que d'imaginer le trajet que faisaient ces hommes, chargés comme des baudets (entre 70 et 100kg, voire plus) à parcourir jungle verdoyante, sentiers de haute montagne et plateaux tibétains, c'est impressionnant. Le voyage pouvait prendre 3 mois (selon d'où ils partaient). Du Sichuan à Lhassa, c'est un trajet de 2250km à parcourir.

La vieille ville de Lijiang 丽江古城

Black dragon pool 黑龙潭 

L'idée, dans notre visite, c'était de traverser toute la vieille ville pour arriver au Black dragon Pool, le lac du dragon noir, heilongtan en chinois, 黑龙潭. C'est une vue emblématique de Lijiang, située à quelques kilomètres au nord de la vieille ville, dans le Jade Spring park, 玉泉公园.

La vieille ville de Lijiang 丽江古城

Par temps clair, il est possible de voir les pics enneigés des montagnes Yulong (玉龙 aka dragon de jade) flotter au dessus du lac et de son pont de marbre blanc (qui s'appelle "le pont aux 5 arches", five arch bridge 五孔桥). Malheureusement, on a beau y être allés plusieurs fois, la photo ci-dessus est la plus claire que j'ai pu prendre.

Le pavillon que vous voyez s'appelle en chinois 得月楼, soit le pavillon qui embrasse la lune (Moon-embracing Pavilion). Le parc contient aussi un temple (le temple Longshen 龙神寺) et un autre pavillon, le pavillon des cinq phénix (le pavillon Wufeng 无风楼), datant de la dynastie Ming.

La vieille ville de Lijiang 丽江古城

 

A part ça, c'est vraiment un parc que j'ai apprécié. C'est très joli et très agréable de s'y promener. L'entrée coûte 50rmb (maintenance fee), mais vous pouvez y retourner quand vous le souhaitez, il me semble que y'a une durée de validité hyper large. En fait, normalement la vieille ville de Lijiang est payante, mais y'a pas de billetterie à proprement parlé, et personne pour vous demander de payer, sauf à l'entrée du black dragon pool. 

 

 

 

La vieille ville de Lijiang 丽江古城
La vieille ville de Lijiang 丽江古城

Lijiang by night

Le soir, Lijiang est bien animée. Les bars s'agitent, et les restaurants s'affolent,  tentant de convaincre, tant bien que mal, les passants de venir s'installer à leur tables.

La vieille ville de Lijiang 丽江古城

Je ne suis pas très douée pour parler de nourriture, mais ce que je peux vous dire, c'est que les champignons du Yunnan c'est vraiment une tuerie, à goûter absolument, et à toutes les sauces. Je vous parle des fameux champignons du Yunnan ici

 

Je suis désolée, cette photo ne veux pas s'afficher correctement

Je suis désolée, cette photo ne veux pas s'afficher correctement

A part ça, y'a aussi beaucoup de viande de yak, des hot pot à base de mouton, du boudin fait avec du riz et du sang de porc (米灌肠), et le baba (丽江粑粑) un genre de pain frit. Les photos ne veulent pas s'uploader en mode portrait, je ne sais pas pourquoi.

 

Budget, accès et logement

Nous sommes restés en tout 4 nuits à Lijiang. Cela nous a permis de visiter non seulement Lijiang, mais aussi Shuhe, la Blue Moon Valley, la montagne Yulong, et puis de partir dans les gorges du Saut du Tigre et de continuer notre route vers Shangri-la.

4 nuits à l'auberge Rongyi (lien booking) nous ont coûté 460rmb pour deux, ce qui est franchement pas cher, surtout si on considère que c'était très mignon et dans la vieille ville. Aussi ils avaient un golden retriever. 10/10 would recommend.

Le trajet Dali-Lijiang nous a couté 40rmb chacun et prend 1h30 si je dis pas de bêtises. 

 

Dali ou Lijiang ?

On m'a demandé à plusieurs reprises si il valait mieux rester à Dali ou à Lijiang, et je dirais Lijiang. En effet, Lijiang est plus grande que Dali, et puis il y'a plus de choses à faire dans les environs de Lijiang. C'est un bon point de chute pour visiter les villages alentours, les montagnes Yulong ainsi que les Gorges du Saut du Tigre, dont j'au hâte de vous parler, et pourquoi pas pousser jusqu'à Shangri-la, aux portes du Tibet.

La vieille ville de Lijiang 丽江古城

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article