Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Shangri-la : Balade dans les steppes du lac Napa 纳帕海

Nous sommes toujours du côté de Shangri-La dans l'ouest du Yunnan, et aujourd'hui je vous emmène dans les prairies verdoyantes du lac Napa ! Chaussez vos bottes de pluie, c'est parti !

Pour lire l'article sur la vieille ville de Shangri-la, c'est ici.

Shangri-la : Balade dans les steppes du lac Napa 纳帕海

Le lac Napa

Le lac Napa 纳帕海, en chinois napahai, est un lac d'une vingtaine de kilomètres carrés, à 8 km de la ville de Shangri-La, et à plus de 3200m d'altitude. Le lac est complètement différent selon la période de l'année. Il y a plus d'eau au printemps et en été, après la fonte des glaces et pendant la saison des pluies. En automne et en hiver, c'est la saison sèche.

Nous y sommes allés en plein mois de juillet, ce qui donne un paysage très verdoyant, mais surtout très marécageux. En automne, l'herbe est plutôt jaune.

Ma photo préférée !

Ma photo préférée !

Réserve naturelle

Les 600 km de cette zone sont une réserve naturelle protégée sous la convention internationale RAMSAR. En gros c'est un traité intergouvernemental lancé par l'UNESCO et qui vise à protéger les "wetlands", les zones humides. Il y a plus de 2000 sites RAMSAR, dont 57 en Chine.

La réserve abrite de nombreuses espèces d'oiseaux, dont des espèces rares comme la grue à cou noir, qui viennent se nourrir et se reposer dans ce petit bout de paradis humide. 

Les prairies de Yila 伊拉草原,  sont, elles, le paradis des troupeaux ! La taille de la prairie dépend du niveau de l'eau, mais c'est apparemment le plus grand pâturage du Yunnan. Vaches, yaks, moutons, chevaux, il y a tout sortes d'animaux qu'on voit paître paisiblement à perte de vue ! Le tout entouré de montagnes et sous les nuages si particuliers du Yunnan.

Shangri-la : Balade dans les steppes du lac Napa 纳帕海

 

Shangri-la : Balade dans les steppes du lac Napa 纳帕海
Shangri-la : Balade dans les steppes du lac Napa 纳帕海

Les yaks

Je ne suis pas sûre d'en avoir déjà vu en vrai avant ce voyage. J'avais déjà vu des bœufs, des buffles, mais pas de yak je crois. Le yak est une espèce de gros bœuf à longs poils, qu'on trouve en général à plus de 3000m d'altitude, surtout au Tibet, au Népal, et toutes les régions autour de l'Himalaya, y compris l'ouest de la Chine.

Dans le Yunnan, les yaks, 牦牛 maoniu en chinois, font clairement partie du paysage ! C'est aussi le cas dans le Sichuan et dans le Gansu, d'ailleurs, je pense que nous en avons vu beaucoup plus dans le Sud du Gansu donc j'aurais l'occasion de vous en reparler (et ils étaient carrément plus gros). Il y en a des noirs, des blancs, même des marrons. Il y en a qui sont énormes, et d'autres plus petits. Un yak mâle peut peser plus de 500kg, quoiqu'il y a des yaks croisés avec des vaches qui sont plus petits (c'est peut-être le cas de ceux que vous voyez sur les photos, je ne sais pas trop). Le yak sauvage est aussi beaucoup plus gros que le yak domestique, il peut peser jusqu'à une tonne !

Les yaks font partie intégrante de la vie et de l'économie locale. Ils sont utilisés comme monture, mais sont aussi élevés pour leur viande, leur lait, leur peau, et leur poils. Ainsi, vous trouverez un nombre incalculable de produit à base de yak partout dans le Yunnan : de la viande sous toutes ses formes (voir plus bas), mais aussi du beurre, du fromage, du cuir, de la laine, et même de l'artisanat et des objets de déco à base de crâne ou de corne. On voit malheureusement aussi pas mal de yaks dans les endroits touristiques (comme à Lijiang ou sur la place principale de Shangri-La), et les gens paient pour faire des photos avec ou pour monter dessus.

 

Shangri-la : Balade dans les steppes du lac Napa 纳帕海

Les Tibétains, Diqing et le Grand Tibet

Je vous ai parlé de plusieurs populations à travers ce voyage dans le Yunnan, et aujourd'hui, nous sommes à Diqing, la première préfecture tibétaine dans laquelle je mets les pieds. Il donc est l'heure de vous parler brièvement des Tibétains ! Pour vous rafraîchir la mémoire, il y a 56 groupes ethniques reconnus en Chine. 

L'ethnie tibétaine 藏族, en chinois zangzu (le Tibet se dit Xizang 西藏 en chinois) forme le 9e groupe le plus peuplé en Chine. Ils vivent principalement au Tibet. Le Tibet c'est une aire géographique (le plateau tibétain), mais aussi une aire politique, culturelle ou ethnique.

Ce qu'on appelle aujourd'hui Tibet, c'est, en général, la région autonome du Tibet, territoire délimité et administré par la Chine à partir des années 50. Il y a 5 Régions Autonomes en Chine (à ne pas confondre avec les Régions Administratives Spéciales qui sont Hong Kong et Macao), comme vous pouvez le voir sur la carte ci-dessous : le Guangxi, la Mongolie-Intérieure, le Ningxia, la Région autonome Ouïgoure du Xinjiang et la Région autonome du Tibet. 

 

Cartes : wikipedia

Cartes : wikipedia

Or, il y a aussi ce qu'on appelle le "Tibet Historique", ou "le Grand Tibet", qui en gros correspond au territoire historique tibétain, avant l'annexation de la Chine et le redécoupage du territoire. Le Grand Tibet est composé de 3 régions : le Kham, l’Amdo et l’U-Tsang. Shangri-la et la préfecture autonome de Diqing font partie du Kham tibétain.

Cartes : wikipedia

Cartes : wikipedia

Il y a 9 préfectures autonomes tibétaines en Chine : Diqing dans le Yunnan, 2 dans le Sichuan, 4 au Qinghai et le Gannan, au sud du Gansu. Elles font partie de ce "Tibet Historique", cette aire culturelle et ethnique tibétaine.  Le Yunnan est une province très diversifiée où cohabitent de nombreuses populations : près de la moitié des groupes ethniques de Chine sont représentés dans le Yunnan. La préfecture de Diqing, seule préfecture tibétaine du Yunnan, est peuplée à 33% de Tibetains, contre 51% dans le Garze et 78% dans le Gannan. J'aurais donc d'autres opportunités de vous reparler des Tibetains !

 

 

Shangri-la : Balade dans les steppes du lac Napa 纳帕海

Nourriture

Dans les articles précédents, je vous ai parlé des mixian à Kunming, des champignons du Yunnan, des baba à Lijiang et d'autres plats plus ou moins typiques qu'on trouve dans cette province.

Dans l'ouest du Yunnan, il y a beaucoup d'orge, de laitages et de mouton, et surtout, beaucoup de produits à base de Yak. Raviolis à base de viande de yak, nouilles, riz frit, pains fourrés à la viande de yak, lait de yak, fromage de yak, beurre de lait de yak, viande de yak séchée, et même pizza et burger au yak. Ne me demandez pas quel goût ça a, je ne mange pas de viande, mais Antoine aime bien. Cependant, j'ai goûté les raviolis au fromage de yak et aussi le fameux thé au beurre de lait de yak, et, contre toute attente, je n'ai pas du tout aimé ! 

 

En parlant de nourriture, si vous voulez manger un très bon burger à la viande de yak ou bien une raclette à Shangri-la (ne sait-on jamais), j'ai ce qu'il vous faut : le flying tiger ! C'est un restaurant qui a été ouvert par un français, qui d'ailleurs a également son agence de voyage sur mesure dans la région (j'ai oublié le nom). Ils proposent une carte fusion entre cuisine française et cuisine locale, et ont une belle carte des vins (et évidemment de la bière locale, la Shangri-La beer). Après plus de 3 ans en Chine, jamais je n'aurai imaginé manger une raclette et une mousse au chocolat près d'une cheminée à 3200m d'altitude aux portes du Tibet. C'était assez cher, mais c'était de la bombe. 10/10 would recommend.

 

Shangri-la : Balade dans les steppes du lac Napa 纳帕海

 

Mon avis

J'ai beaucoup aimé Shangri-La, que ce soit la vieille ville, les prairies du lac Napa ou le monastère Songzanlin dont je parlerai dans le prochain article. Comme je le disais dans l'article précédent, ça a été une belle introduction aux zones culturelles tibétaines (même si, au final, ce n'est pas celle que j'ai préféré). J'ai découvert plein de choses, et ça m'a énormément inspirée pour la suite.

Les steppes de Napa m'ont complètement bluffée, c'était magique. J'ai toujours aimé ce genre de paysage qui semble s'étendre à perte de vue. Il faisait un temps dégueulasse, vraiment, il pleuvait des averses toutes les 2mn, c'était froid et très humide et on pataugeait dans la boue, mais ça rendait le truc encore plus impressionnant ! L'herbe était si verte, les montagnes très embrumées, et les nuages reflétaient dans l'eau. Je pense que les photos de l'article parlent d'elles-mêmes, mais c'était vraiment particulier comme ambiance. Le ciel et les couleurs changeaient constamment. Ça peut sembler bizarre, mais, marcher dans la boue, sous la pluie, dans cette vaste étendue de rien, au milieu de chevaux et de vaches, eh bien moi ça me vend du rêve.

Il est possible de faire un tour à cheval dans les prairies, mais personnellement, je préfère utiliser mes propres jambes. Aussi, si vous louez des vélos, il est possible de faire le tour de la réserve à vélo, malheureusement pour nous ce n'était pas franchement envisageable avec cette météo. 

 

 

Accès et budget

Il n'y a plus de voies ferrées après Lijiang, donc pas de train. Néanmoins, il y a beaucoup de bus qui vont de Lijiang à Shangri-la. Le trajet nous a coûté 68rmb chacun et prend 4h. Pour se rendre au lac Napa en partant de la vieille ville de Shangri-La, nous avons pris une voiture, mais il est également possible d'y aller à vélo, c'est à moins de 10km. L'entrée pour les steppes est payante et coûte 40rmb. 

Nous avons passé 3 nuits à Shangri-La, à l'auberge Zangqing (lien booking), ça nous a coûté très exactement 301rmb pour 2 personnes et 3 nuits. C'était bien, et les gens étaient vachement sympas. 

Je vous laisse avec ces quelques photos de la ville de Shangri-La que j'ai oublié d'inclure dans l'article précédent. C'est très coloré ! Vous remarquerez que les maisons tibétaines ont un toit plat, dans le but d'économiser la chaleur et la lumière j'imagine. 

A bientôt !

Shangri-la : Balade dans les steppes du lac Napa 纳帕海

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article