Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

Nous voilà dans le Sichuan, pour un périple de 13 jours, et nous commençons ce nouvel itinéraire avec un endroit merveilleux que j'attendais de voir depuis longtemps et avec beaucoup d'impatience : le parc national de Yading.

Cet article est un peu long, mais croyez-moi, ça vaut le coup ! Vous retrouverez les infos pratiques (comment y aller, prix et hébergements) en fin d'article (ou cliquez ici pour accéder directement à cette partie)

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

Le Kham et le Garze 甘孜

Yading est situé à l'ouest du Sichuan, dans la préfecture autonome tibétaine de Garzê (Ganzi zangzu zizhizhou 甘孜藏族自治州), sur le plateau tibétain. Si vous souhaitez en savoir plus sur le Tibet, les Tibétains et les préfectures tibétaines de Chine, j'en parle en détails dans cet article.

Pour rappel, le Grand Tibet (le Tibet avant annexation et redécoupage du territoire, ce qui constitue l'aire culturelle et ethnique tibétaine) est composé de 3 régions : le Kham, l'Amdo et l'U-Tsang. Tout comme l'ouest du Yunnan, l'ouest du Sichuan est situé dans la région du Kham tibétain.

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

Trois montagnes sacrées 三大神山

La réserve naturelle de Yading (Nyiden en tibétain, parfois écrit Aden) est un endroit sacré pour les Tibétains et un haut lieu de pèlerinage, sanctifié par le 5e Dalai Lama (dont je parlais dans cet article).

Il est appelé  "le dernier endroit pur sur notre planète bleue" (the last pure land on our blue planet), ce qui, selon moi, lui va comme un gant.

La vallée est entourée de trois montagnes sacrées 三大神山, qui forment un triangle : 

  • le mont Chenrezig (Xiannairi 仙乃日 en chinois) qui culmine à 6032m,
  • le mont Jampelyang (Yongmaiyong 央迈勇 en chinois) 5958m d’altitude,
  • le mont Chana Dorje (Xianuoduoji 夏诺多吉) qui culmine aussi à 5958m.

Chacune de ces montagnes incarne un bodhisattva (une divinité bouddhiste) et elles représentent respectivement : la compassion, la sagesse et la puissance.

 

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

Les Horizons Perdus

Shangri-La est un endroit fictif, décrit dans le roman “Les horizons perdus” (Lost Horizons, James Hilton, 1933). C’est un endroit imaginaire, un lieu mythique où règne l’harmonie et l'équilibre parfait entre l'Homme et la Nature. C'est le paradis sur Terre. Plusieurs endroits dans la région de l'Himalaya prétendent être la source du mythe et espèrent en tirer profit, c’est pourquoi il y a des villes qui ont officiellement pris le nom de Shangri-La (comme Zhongdian, alias Shangri-La dans le Yunnan). La célèbre chaîne d'hôtels de luxe Shangri-la tire également son nom du mystique Shangri-la des Horizons Perdus, dans l'idée de refléter une certaine notion de bien-être.

Cependant, on dit que l’auteur du roman se serait inspiré des écrits de l’explorateur Joseph Rock. De 1922 à 1949, l'explorateur, aussi linguiste et botaniste, s'installe à Lijiang et consacre son temps à l'étude des populations et langues locales (notamment les Naxi, dont je parle ici). Il a également beaucoup voyagé dans l'ouest de la Chine et l'Est du Tibet. En 1928, dans le National Geographic, il décrit ses expéditions dans ces hauts plateaux tibétains entourés de trois montagnes sacrées : Yading. C'est cette publication qui aurait inspiré James Hilton pour les descriptions de Shangri-La. J'ai lu les Horizons Perdus, et, pour moi Yading l'illustre à la perfection

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

L'altitude

Nous sommes en haute altitude, et vous pouvez être donc atteint du mal des montagnes, ou mal de l'altitude (Altitude Sickness ou Acute Mountain Sickness, AMS). 

Pour ce qui est de l'acclimatation, nous y sommes allés petit à petit, et par palier. Nous avons parcouru le Yunnan d'Est en Ouest, passant progressivement à des altitudes allant de 1800m à 3200m en 2 semaines. Nous n'avons pas vraiment ressenti d'effets indésirables dus à l'altitude, si ce n'est un léger essoufflement au-dessus de 3000m. En arrivant dans le Sichuan, nous avons passé 2 jours à Daocheng (3700m) afin de nous acclimater, avant de passer 2 jours à Yading (entre 3900m et 4700m). J dois dire qu'au-dessus de 4000m ça commence vraiment à devenir sportif ! Chaque effort devient considérable, et ce n’est pas facile de grimper quand l'oxygène se fait si rare. Nous n'étions pas malades, mais très fatigués à chaque fin de journée, avec migraines pour nous deux et nausées pour moi. 

 Attention, on ne prend pas ça à la légère, ça peut être très grave et même mortel, mais pas de quoi paniquer à l'avance non plus ! Chacun réagit différemment ! Prenez le temps de vous acclimater petit à petit, reposez-vous, évitez les efforts physiques intenses, hydratez-vous bien (évitez l'alcool) et nourrissez-vous bien (apparemment le chocolat est bon pour le mal des montagnes tiens).

Il vaut mieux être en bonne santé et en forme, mais sachez que c'est très aléatoire et ça n'a rien à voir avec votre condition physique. Il y a des athlètes qui se font héliportés et des mamies qui font des randos en Buffalo à 4500m d'altitude (true story). Sachez qu'il y a des médecins à Yading, et des chambres à oxygène au cas où. Aussi, la bouteille d'oxygène est votre amie. Prenez-en avec vous quand vous partez en randonnée, c’est assez utile !

En tous cas, j'ai adoré cette expérience en altitude, la sensation parfois de me surpasser à chaque effort. Aussi, qui dit altitude, dit Edelweiss. Il y en a dans les pâturages et c'était la première fois de ma vie que j'en voyais !

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

Itinéraire sur 2 jours

Jour 1 : Chonggu Temple - Pearl Lake

Jour 2 : Luorong Pasture - Milk Lake - 5 Color Lake

 

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

Chonggu Temple 冲古寺 (3900m)

Il s'agit d'un monastère construit il y a environ 800 ans, qui a malheureusement subi les ravages du temps. Il est assez endommagé et pas vraiment achevé, ni même bien préservé. Mais, avec ce paysage c'est un vrai bijou. Il trône là, juste devant le mont sacré Chenrezig, devant les prés verdoyants et entouré de pics enneigés. Je pense que les photos parlent d'elles-mêmes, c'est absolument magnifique.

 

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

 

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区
Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

J'ai lu une légende qui disait que le temple Chonggu a été construit afin d'honorer les 3 montagnes. Bref, y'a un truc qui s'est mal passé pendant la construction, on dit que les dieux étaient furieux et les gens sont tombés malades de la lèpre. Un des moines a prié sans relâche, implorant les dieux de sauver le monastère coûte que coûte. Les dieux ont eu pitié de lui, et les moines ont tous guéris, sauf lui, qui est mort de la lèpre. Il a été enterré sur place et ses reliques reposent dans le monastère. Chaque jour, les moines et lamas viennent prier en l'honneur et en mémoire de son sacrifice.

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区
Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区
Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区
Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区
Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

Pearl Lake 珍珠海 (4000m)

Ce lac turquoise est situé au pied du mont Chenrezig. Il est appelé Zhuomalacuo 卓玛拉, mais surnommé le Lac des Perles (Pearl lake, 珍珠海).

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

 

Mont Chenrezig  (Xiannairi 仙乃日)

Il y a une belle balade à faire du côté du lac des perles. Elle nous a pris deux bonnes heures aller-retour, et nous a surtout offert de belles vues du Mont Chenrezig et ses glaciers !

Le Mont Chenrezig culmine à 6032m d'altitude et est l'incarnation de Chenrezig (Avalokiteshvara en sanskrit, Guanyin en chinois), le bodhisattva de la compassion.

Parfois, les nuages se dégageaient pour nous laisser entrevoir le sommet, et les randonneurs s'exclamaient en cœur.

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区
Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

Avec Antoine on a fait une pause sur ce viewpoint. On s'est assis sur un banc, avec des inconnus, on mangeait une barre de chocolat et on regardait les avalanches et les bouts de glace se détacher et dévaler bruyamment la montagne sacrée. C'était très impressionnant !

C'est quelque chose qui m'a marquée et dont je me souviendrais probablement toute ma vie !

J'ai bien pris le temps de prendre quelques clichés des glaciers, et je suis assez contente du résultat.

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区
Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

 

Luorong pasture 洛绒牧场 (4180m)

Les pâturages de Luorong, c'est cette étendue verdoyante, traversée par la rivière Gongga, en plein cœur de Yading. Encore une fois c'est magnifique. En été, l'herbe est très verte, tapissée de fleurs, y'a un petit côté qui rappelle les Alpes, et les chevaux broutent paisiblement. Apparemment, à d'autres moments de l'année on y voit plutôt des yaks. On y a aussi croisé des écureuils et j'ai même vu un renard (malheureusement je pense qu'il était mort).

Il est interdit de marcher dans l'herbe, il faut emprunter les chemins prévus à cet effet.

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区
Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区
Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

 

 

Mont Chanadorje (Xianuoduoji 夏诺多吉)

On a eu de la chance le deuxième jour, notamment dans la matinée, car la météo était très agréable. Surtout, le ciel était beaucoup plus dégagé, ce qui nous a permis de voir le sommet du mont Chanardorje, que je trouve particulièrement beau.

Le Mont Chanadorje culmine à 5958m d'altitude et incarne Chanadorje (Vajrapani en sanskrit), le bodhisattva de la puissance.

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区
Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区
Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

 

Milk Lake 牛奶海 (4600m)

Nous prenons la route en direction du fameux Milk Lake, le lac de lait, à 4600m d'altitude.

En partant des pâturages de Luorong, la randonnée pour se rendre au Milk Lake prend un peu plus de 2h, et c'est c'est assez raide. L'effort n'est pas forcément facile à fournir à cette altitude, compte tenu du manque d'oxygène. Par ailleurs, la météo était complètement différente de celle que l'on avait plus bas dans les prairies : il faisait froid, il pleuvait, il y avait beaucoup de vent, bref, ça ne nous a pas franchement simplifié la tâche ! C'est à partir de là qu'on a commencé à se servir de nos bouteilles d'oxygène.

En tous cas, le paysage est vraiment différent du reste, c'est presque lunaire !

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

 

 

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

Nous voilà donc arrivés au Milk Lake. C'est un lac sacré, avec une eau particulièrement bleue, et il est interdit de s'y baigner. De toute façon, il fait froid, et c'est l'eau des glaciers (au cas où vous auriez envie de piquer une tête) !

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区
Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

5 Colors Lake 五色海 (4700m)

Après le Milk Lake, nous voilà en direction d'un autre lac, le lac des 5 couleurs.

Le trajet pour aller du Milk Lake au 5 Color Lake prend environ 30-40 minutes, c'est assez proche, mais c'est très raide, et c'est l'enfer (aussi bien à monter qu'à descendre).

 

A part ça, c'est le même principe que le Milk Lake : paysage lunaire, eau des glaciers, tout ça.

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区
Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区
Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

Mont Jampelyang (Yongmaiyong 央迈勇)

Sur notre route pour aller aux lacs, on a aussi eu droit à quelques aperçus du Mont Jampelyang, et de ses glaciers, malgré le micro-climat.

Il culmine à 5958m d'altitude et est l'incarnation de Jampelyang (Manjusri en sanskrit, Wenshu Pusa en chinois), le Bodhisattva de la sagesse.

 

J'ai aussi remarqué quelques chèvres sauvages sur la montagne, en haute altitude. Il s'agit de Grand Bharal (Pseudois nayaur), une espèce de chèvre de l'Himalaya, aussi appelée mouton bleu. Quand j'ai préparé mes photos, j'ai remarqué en zoomant qu'il y en avait plein dans les montagnes. C'est juste qu'on les voit pas forcément avec la couleur de leur pelage ! (Si vous cliquez/zoomez sur la photo ci-dessous, n'hésitez pas à me dire combien vous en comptez !)

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区
Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

Om Mani Padme Hum

A Yading (dans les zones tibétaines de manière générale), vous verrez beaucoup de décorations, de gravures, et de peintures sur les montagnes.

Vous y verrez d'ailleurs souvent la même inscription : Om mani padme hum  ཨོཾ་མ་ཎི་པ་དྨེ་ཧཱུྃ་ . C'est un mantra, une formule sacrée à 6 syllabes, que les gens récitent sans cesse, pendant la prière ou la méditation. 

Om Mani Padme Hum, c'est un des mantras les plus populaires du bouddhisme, notamment le bouddhisme tibétain. C'est le mantra qui invoque Chenrezig, le bodhisattva de la compassion (Chenrezig est appelé Guanyin en chinois). On dit que Chenrezig est le protecteur du Tibet, et que les Dalai Lamas sont des émanations de Chenrezig.

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

 

 

Infos pratiques

Yading Nature Reserve 亚丁自然保护区

: Garzê Tibetan Autonomous Prefecture 甘孜藏族自治州,  Sichuan Province 四川省

Prix du ticket : 270rmb par personne (150rmb entrée + 120 battery car à l'intérieur du parc) + 80rmb pour le bus (l'entrée du tourist center est en fait à une trentaine de kilomètres du parc !)

Combien de temps : 2 jours

Trek et Kora : Sachez qu'il y a plusieurs possibilités de kora dans la région. Un kora c'est un pèlerinage autour d'un lieu sacré : un stupa, un temple, un monastère, mais aussi un lac ou une montagne.  Vous pouvez ainsi partir en trek autour de la montagne Chenrezig sur deux jours, ou suivre le grand kora autour de Yading sur trois jours.

Où dormir : Yading Village (à l'intérieur du parc, le plus pratique). Il est interdit de camper dans la réserve. Par contre, si vous partez en randonnée tout autour sur plusieurs jours, il est apparemment possible de camper dans les zones éloignées (après le Milk Lake)

Comment y aller

Beaucoup de voyageurs partent de Chengdu. Le trajet prend 2 jours en bus, et beaucoup s'arrêtent dans la ville de Kangding, le chef-lieu du Garze.

Nous avons fait le chemin inverse, puisque nous sommes partis de Shangri-La (Zhongdian) dans le Yunnan, pour arriver à Daocheng 稻城. Le trajet nous a pris plus de 12h et le billet de bus nous a coûté 133rmb chacun. La route était en assez bon état malgré les pluies, mais on a crevé un pneu sur la route (c'est pas de chance, mais c'était assez drôle en fait).

 

Nous sommes restés 2 jours à Daocheng, histoire de se reposer et s'acclimater à l'altitude. Nous avons logé dans une auberge qui s'appelle Daocheng Dao (lien booking) et qui nous a coûté 360rmb pour 3 nuits. C'était pas le grand luxe mais c'était ok, et le gars était cool. Il nous a trouvé un chauffeur pour nous amener à Yading (à 2h de Daocheng), qui nous a coûté 100rmb chacun, aller/retour.

Nous sommes restés 2 jours dans le parc de Yading, par contre je ne me souviens plus du nom de l'auberge où nous avions logé (à Yading Village), je sais juste que ça nous a coûté 200rmb la nuit. C'était le gars de notre auberge à Daocheng qui, la veille, avait appelé un gars qu'il connaissait et qui tenait aussi une auberge (voyez le niveau d'organisation sans faille).

J'ai l'impression que tout est un peu cher dans le parc, que ce soit les hébergements ou la nourriture, mais bon, c'est comme ça.

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

Pour repartir, nous avons décidé de prendre l'avion de Daocheng à Chengdu. Au départ, je voulais ne prendre aucun vol dans notre itinéraire de Kunming à Dunhuang, mais finalement j'ai changé d'avis au dernier moment. Faut dire qu'entre deux jours et deux heures de trajet, ça fait la différence quand on ne dispose pas d'un temps illimité. Néanmoins, c'est une décision de dernière minute qui a eu un coût dans notre budget, puisque le vol nous a coûté 890rmb chacun. Bon, au moins on aura pris l'avion dans l'aéroport le plus haut du monde. L'aéroport de Daocheng Yading est un tout petit aéroport, desservis par seulement 3 compagnies nationales, mais c'est l'aéroport civil le plus haut du monde ! D'ailleurs, je vous conseille d'éviter de vous rendre à Daocheng Yading en avion, vous risquez d'avoir plus de difficultés à vous adapter à l'altitude si vous arrivez brutalement à 4400m. Mieux vaut prendre son temps et monter par palier. En parlant de ça, on a fait le trajet en voiture de Daocheng à Yading avec deux jeunes chinois, et l'un deux était arrivé à Daocheng en avion, de Chengdu. Au final il n'a pas fait de randonnée et n'a pas vu grand chose de Yading parce qu'il était malade comme un chien (ce sont ses mots). Comme je le disais plus haut, on ne peut pas savoir à l'avance comment notre corps va réagir à l'altitude, mais mieux vaut mettre toutes les chances de son côté !

Aéroport de Daocheng, aéroport civil le plus haut du monde (4 111 m)

Aéroport de Daocheng, aéroport civil le plus haut du monde (4 111 m)

Mon avis

J'ai absolument adoré Yading. Vraiment, j'ai été émerveillée par la beauté et la grandeur de ses paysages, c’est à couper le souffle !

J'aurais adoré faire un kora sur 2 ou 3 jours, mais déjà on a failli ne pas aller DU TOUT à Yading à cause des pluies, donc partir plusieurs jours et camper dans la nature à plus de 4000m c'était pas franchement envisageable. 

Je vous l'ai déjà dit plusieurs fois, je suis tombée sous le charme des préfectures tibétaines, et j'ai adoré ce que j'ai vu du Garze. Les vues étaient sensationnelles, et, au niveau culturel, c'était hyper intéressant. Une belle découverte !

Comme je le disais dans l'article précèdent, je regrette vraiment de pas avoir passé plus de temps dans cette région. J'aurais préféré éviter Chongqing et passer plus de temps dans le Garze, visiter Litang, Tagong, et voir le Mont Siguniang, quitte à faire 2 jours de bus. 

Peut-être que je reviendrais dans cette région un jour, je ne sais pas, mais c'est fort probable ! En attendant, je hisse Yading dans le top de mes endroits préférés de toute la Chine, et je vous recommande vivement d'y faire un détour si vous être de passage dans le Sichuan. C'est loin, c'est isolé, pas forcément l'endroit le plus facile d'accès, et y'a moyen de souffrir de l'altitude, mais croyez-moi, ça en vaut largement la peine !

J'espère que cet article vous a plu, et vous sera utile si vous souhaitez y aller. J'espère en tous cas vous avoir donné envie ! N'hésitez pas à partager si ça vous a plu, et à vous abonner à mes pages instagram et facebook pour plus d'actualités et de photos.

A bientôt

Ouest du Sichuan : la réserve naturelle de Yading 亚丁自然保护区

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article