Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le lac lotus 蓮池潭 et ses temples très colorés, Kaohsiung 高雄

Comme je le disais dans l'article précédent (ici), j'étais en voyage d'affaires à Taïwan, deux fois, et de passage à Kaohsiung. Comme je ne rate pas une occasion de flâner et de découvrir un peu plus les endroits où je me rends, je m'arrange toujours pour caser des temps libres et prendre des jours off, tant qu'à faire. Autant joindre l'utile à l'agréable. Ce matin-là, j'étais en repos. Je me suis levée tôt, j'ai sauté dans un uber, direction le fameux lotus pond. J'ai adoré cet endroit, et il faisait un temps magnifique, bref c'était une très belle matinée !

Le "lac lotus" (lotus pond, lianchi tan 蓮池潭) est un lac artificiel situé dans le district de Zuoying, au nord de Kaohsiung. Il a été ouvert en 1951 et est réputé pour les nombreux temples hauts en couleurs qui l'entourent, entre folklore, taoïsme, bouddhisme, et confucianisme. 

Le lac lotus 蓮池潭 et ses temples très colorés, Kaohsiung 高雄
Le lac lotus 蓮池潭 et ses temples très colorés, Kaohsiung 高雄

L'ours de Taiwan

Je profite de cette photo pour vous parler rapidement de l'ours de Taïwan. L'ours noir de Taïwan (Formosan black bear 臺灣黑熊) est une sous-espèce d'ours d'Asie, et il est endémique de Taïwan. Il a des grandes oreilles rondes et un collier de fourrure blanche autour du cou. C'est une espèce menacée, et protégée depuis 1989. C'est un animal sacré pour les tribus aborigènes de Taiwan. Aujourd'hui, c'est aussi le symbole de Taïwan ! Sur la photo, c'est Hero, l'ambassadeur de Kaohsiung, avec son joli pantalon aux motifs hakka. La mascotte de Taipei, aussi un ours noir, s'appelle Bravo ! 

L'ours noir de Taiwan vit dans les montagnes et les forêts nationales, généralement à plus de 1 000 mètres d'altitude. Pour vous donner une idée de la géographie de Taïwan, la côte ouest de l'île est très développée et peuplée d'environ 90% de la population, mais les 2/3 restant de l'île sont sauvages, ce sont des chaînes de montagnes et de grandes forêts primitives. On ne sait pas trop combien il reste d'ours de Taïwan à l'état sauvage, mais on estime la population entre 200 et 800, la faute au braconnage et à la dégradation de son habitat naturel. Il en faudrait au moins 2000 pour préserver l'espèce. Espérons que les efforts de conservation des Taïwanais porteront leurs fruits à l'avenir !

Le lac lotus 蓮池潭 et ses temples très colorés, Kaohsiung 高雄

Les pagodes du dragon et du tigre 龍虎塔

A l'entrée sud du lac, les célèbres pagodes du dragon et du tigre (龍虎塔 longhu ta) sont les premières que l'on aperçoit. Ce sont probablement les plus connues de Kaohsiung, mais ce n'est pas du tout les seules pagodes ou les seules édifices qu'on y trouve ! Les pagodes ont été construites dans les années 70, ce qui explique probablement le côté hyper kitsch de leur architecture ! D'ailleurs, elles ne sont pas très bien faites, enfin, je veux dire que c'est très grossier si on regarde bien, c'est rigolo (mais elles sont quand même stylées !). 

Le lac lotus 蓮池潭 et ses temples très colorés, Kaohsiung 高雄

Comme son nom l'indique, il y a une pagode tigre 虎 et une pagode dragon 龍, côte à côte. Il est impératif de rentrer par la bouche du dragon et sortir par celle du tigre : 入龍喉出虎口. De cette façon, il est dit que l'on change la malchance en chance.

 

Dans le folklore chinois, le tigre, hu (à l'origine, le caractère représente les rayures sur son pelage), représente le courage, la force et la férocité. On peignait sa tête sur le bouclier des soldats pour effrayer l'ennemi, on le brodait aussi sur les robes des officiers pour montrer leur grade. Le tigre a un rôle protecteur, il est dit qu'il absorbe les qualités maléfiques des animaux et des démons. Autrefois, on conservait des amulettes de tigre pour se protéger des esprits, se donner du courage, et on le peignait sur les murs des maisons (ou des temples taoïstes) pour éloigner les démons. Il est magistral, c'est le chef des animaux sauvages (山兽之君 shanshou zhijun), le roi des bêtes (兽中王 shouzhong wang), et on devine le caractère 王 (wang, roi) sur son front. Le tigre est donc vénéré, et craint. Surtout quand il peuplait encore les forêts de Chine et représentait une grande menace pour les habitants. Il est dit que ceux qui se faisaient tuer par un tigre (et qui donc mourraient d'une mort violente) ne pouvait trouver la paix, et leur âme devenait esclave du tigre. Le dragon, long(龙 en caractère simplifié), est la créature légendaire chinoise par excellence. Il représente le pouvoir, la force, la sagesse, et il est associé au pouvoir impérial et à l'empereur (et ses fils et princes de premier et second rang). Contrairement à notre vision occidentale du dragon, le dragon chinois n'est pas agressif ou violent, il est plutôt symbole d'harmonie. Ceci étant dit, il est le maître de l'eau, et il peut tout à fait déchaîner les éléments, invoquer des tempêtes et des inondations  (et emporter bateaux et marins). Le dragon est si divin qu'il décide lui même quand il doit mourir. Il est généralement représenté avec un corps de serpent, les écailles d'une carpe, la queue d'un poisson, les bois d'un cerf, deux paires de serres d’aigle, les pattes d'un tigre…

Le tigre et le dragon forment un ensemble cohérent, ils sont complémentaires, ils forment un équilibre. Dans le fengshui, le tigre représente la terre, il est placé à droite, tandis que le dragon est le roi du ciel, placé à gauche. Ensemble, ils incarnent le principe du yin et du yang, l'ouest et l'est, la force physique et la force spirituelle.

 

 

 

A l'intérieur des pagodes, on y trouve des fresques bouddhistes et taoïstes, illustrant le le bien et le mal, certaines valeurs comme la piété filiale, mais aussi de nombreux personnages taoïstes, des boddhisattvas ou encore l'Empereur de Jade, 玉帝 Yudi

 

 

Il y a 7 étages dans les pagodes, ce qui permet d'avoir une jolie vue sur l'ensemble du lac et les pagodes alentours.

 

 

De haut, on voit très bien le chemin qui mène aux pagodes. Il est en zigzag, et composé de 9 angles. Il est dit que, ainsi, les mauvais esprits ne peuvent pas les emprunter, car ils ne peuvent se déplacer qu'en ligne droite.

Le lac lotus 蓮池潭 et ses temples très colorés, Kaohsiung 高雄

Le temple Chi-Ming 啟明堂 

Le temple Chi-Ming (啟明堂 qiming tang) est situé juste en face des pagodes du tigre et du dragon. Je ne sais pas trop quand il a été construit, mais il aurait été construit par les Qing en tant que temple confucianiste (Taïwan était un territoire conquis par les Qing de 1683 à 1895, avant d'être cédé au Japon). Il a été reconstruit en 1973, et c'est aujourd'hui un gros temple sur trois étages, dédié en particulier à Confucius et Guanyu.

Le lac lotus 蓮池潭 et ses temples très colorés, Kaohsiung 高雄
Le lac lotus 蓮池潭 et ses temples très colorés, Kaohsiung 高雄

Les pavillons des printemps et automne 春秋閣

Les deux prochaines pagodes sur notre route, à quelques minutes des pagodes du dragon et du tigre, sont les pavillons du printemps et automne (Spring and Autmn pavilions 春秋閣, chunqie ge). C'est un complexe constitué de deux pagodes de 4 étages, construit en 1953 par le temple en face, en l'honneur de Guanyu.

A la base, Guanyu 关羽 (aussi appelé Guangong 关公, Seigneur Guan) était un général servant sous les ordres de Liu Bei (le Royaume de Shu dans les Trois Royaumes, j'en parlais brièvement dans cet article). Il est connu pour sa loyauté et sa droiture, et est généralement représenté avec une longue barbe et le visage rouge (comme dans l'opéra, j'en parlais ici). Au fur et à mesure de l'Histoire, Guanyu est devenu de plus en plus important, jusqu'à être déifié dans les trois courants de pensée chinois (qui s'entrecroisent). On l'appelle alors Guandi 关帝, Empereur Guan. Dans le taoïsme c'est le dieu de la guerre, dans le confucianisme c'est un saint, un grand sage, et dans le bouddhisme c'est le boddhisattva Sangharama, protecteur du Dharma. Aujourd'hui, la fonction de Guanyu s'est considérablement élargie, de dieu de la guerre à dieu de la richesse, en passant par le dieu protecteur des marchands, des commerçants, des soldats, des policiers, mais aussi des bandits, ou encore des protestations à Hongkong. Il est très présent dans la culture et le folklore chinois, et vénéré par tous types de personnes : empereurs, hommes d'affaires, restaurateurs ou encore membres des triades. Il y a des milliers de temples dédiés à Guanyu dans toute l'Asie.

 

A l'entrée du pavillon, ce qu'on remarque à première vue, c'est cet énorme dragon coloré. On entre aussi par la bouche de ce dragon, et il y a une grande statue de Guanyin dessus. Guanyin 观音 est la déesse de la compassion, c'est le boddhisattva Avalokiteshvara, représenté sous les traits d'une femme en Asie de l'Est (il est masculin dans le bouddhisme indien). D'après ce que j'ai compris, la statue a été rajoutée bien après la construction du temple. Il est dit que Guanyin est un jour apparue sur un dragon, et a demandé aux gens de faire construire sa statue entre les deux pagodes. Du coup, voilà.

Aussi, à l'entrée du temple, vous remarquerez qu'il y a un bassin avec des tortues. Selon le bouddhisme, il est "d'usage" d'acheter une tortue vivante (destinée à être mangée donc) et la relâcher, parfois dans le bassin d'un temple, pour qu'elle coule des jours heureux. Ça apporte la chance, favorise le bon karma, tout ça. Ça peut être considéré comme un bel acte de compassion, mais c'est en réalité une fausse bonne idée, qui fait parfois plus de mal que de bien. Si ça vous intéresse, je vous invite à lire cet article du National Geographic.

 

Le lac lotus 蓮池潭 et ses temples très colorés, Kaohsiung 高雄
Le lac lotus 蓮池潭 et ses temples très colorés, Kaohsiung 高雄

Le pavillon Wuli 五里亭

Ce joli petit kiosque sur l'eau est situé juste derrière les pagodes des printemps et automne. C'est beau, y'a plein d'oiseaux, de lotus, de poissons. J'ai eu de la chance, il faisait super beau et il y avait un beau soleil (c'était en début janvier), ça rendait le tout encore plus beau !

 

Pour la petite histoire, j’ai croisé une mamie qui m’a demandé de la prendre en photo. Elle m’a dit « c’est pour envoyer à mes enfants et petits enfants ». Du coup, comme je suis sympa, j'ai dit ok, et je me suis retrouvée à prendre cette dame en photo, là sur le ponton du pavillon Wuli. Attention, elle avait tout un tas de poses différentes à n’en plus finir et avait des instructions bien précises sur comment je devais prendre la photo. Puis elle m’a dit : « À moi de te prendre en photo maintenant. Mets toi là, souris, mais pas trop, et tiens le poteau (oui j'ai d'autres photos où je tiens le poteau lol). Faut s’entraider quand on voyage seule ! » Voilà. J'étais pas franchement à l'aise, mais c'était drôle. D'ailleurs, sur cette photo, je porte un pull beaucoup trop grand. C'était le pull d'Antoine. Il a accidentellement rétrécit à la machine. Mince alors.

 

Le lac lotus 蓮池潭 et ses temples très colorés, Kaohsiung 高雄
Le lac lotus 蓮池潭 et ses temples très colorés, Kaohsiung 高雄

Le temple Cih ji 慈濟宮

Un autre temple, non moins coloré, c'est le temple Cih ji (慈濟宮 ciji gong). Il a été construit en 1719, puis transféré ici à Zuoying et rénové dans les années 60. Il est dédié à Baosheng Dadi 保生大帝, le dieu taoïste de la médecine. Le temple organise chaque année des parades et des festivals, notamment pour l'anniversaire de Baosheng.

 

Le lac lotus 蓮池潭 et ses temples très colorés, Kaohsiung 高雄

Le pavillon Pei Chi 北極亭

Un autre pavillon, on ne peut pas le louper, c'est le pavillon Pei Chi (北極亭 beiji ting). Il est dédié au dieu taoïste Xuanwu 玄武. On le reconnait facilement à son énorme statue du dieu guerrier. Elle a été ajoutée en 1996 et mesure 22 mètres de haut. 

Le lac lotus 蓮池潭 et ses temples très colorés, Kaohsiung 高雄

Xuanwu 玄武 est un des dieux les plus importants du panthéon chinois et taoïste. Parfois il est appelé Beidi 北帝, l'empereur gardien du nord, Zhenwu 真武, Zhenwudadi 真武大帝 ou Xuantian Shangdi 玄天上帝, le "dark emperor", l'empereur obscur, ou encore le "black warrior", le guerrier noir (surnom stylé++). Il est généralement représenté comme un guerrier, assis sur un trône, muni d'une épée (c'est l'épée magique de Lu Dongbin, l'un des 8 immortels taoïstes !), et avec lui, un serpent et une tortue (regardez sous son pied).

Il y a plein de légendes sur Xuanwu, un mélange de folklore chinois, de mythologie taoïste et d'astrologie, mais je vais essayer de faire un condensé de tout ça !

La légende dit que Xuanwu était un prince, mais il n'avait pas franchement envie de gouverner. Il se retira au mont Wudang (武当山, dans le Hubei 湖北) se consacra au Taoïsme et devint un immortel. Sur wikipedia, ils mentionnent une légende qui dit que Xuandi était un boucher. Pourquoi pas. Un jour il a ressenti toute la peine qu'il avait causé sans remords aux animaux. Du coup il a abandonné ses activités de boucherie et s'est retiré au mont Wudang, berceau du taoïsme et des arts martiaux, pour réfléchir un peu à tout ce qu'il avait fait, et se repentir, avec la voie du Tao. Alors je ne sais pas d'où vient cette légende, je n'ai pas trouvé de source fiable, mais c'est beaucoup trop mignon pour pas que je le partage.

Pendant sa quête du tao et de l'immortalité, ses organes, plus précisément ses viscères qui étaient toujours humains, ont été changés en une tortue et un serpent, deux démons qui ont commencé à terroriser la terre. Quand il est devenu un dieu, il s'est mis à la recherche de ces deux démons, avec l'aide de son épée. Quand il les a trouvé, il a éprouvé de la compassion et n'a pas réussi à les tuer. Du coup, il les a gardé avec lui, pour qu'ils se rachètent une conscience à son service. D'ailleurs, dans Voyage vers l'Ouest (西游记 xiyouji, le fameux roman du Roi Singe), Xuanwu est décrit comme accompagné de ses deux généraux, le Général Tortue et le général Serpent (龟蛇二将).

Après être devenu un immortel, Xuanwu a eu la charge de gouverner la partie septentrionale du Ciel, d'où sa fonction d'Empereur du Nord. Si vous voyez une porte Xuanwu dans un palais chinois, c'est que c'est la porte nord. Xuanwu est donc le symbole du nord, souvent représenté en tant que tortue/serpent, ou juste une tortue noire. Dans l'astrologie chinoise, le ciel est divisé en 28 constellations, et en 4 divisions, ce sont les 4 animaux fantastiques (四象, sixiang, une créature pour chaque point cardinal). D'ailleurs, le tigre et le dragon, dont je parlais plus haut, représentent  l'ouest et l'est. La tortue noire Xuanwu 玄武 est donc l'animal associé au nord, elle est aussi associée à l'hiver et l'élément eau. Les tortues étaient aussi utilisées pour la divination (la divination sur les carapaces de tortue), qui, du coup, était pratiquée face au nord. Les tortues symbolisent également la sagesse, la longévité, et le monde (à cause de la forme de leur carapace).

 

En tous cas, j'ai beaucoup aimé cette partie. Le mec qui s'occupe du temple était hyper sympa, il m'a fait la visite, m'a expliqué plein de choses, et voulait absolument que j'aille brûler de l'encens à l'autel. Je suis pas du tout à l'aise avec ce genre de choses, en plus j'avais jamais fait ça, mais il y tenait beaucoup et il m'expliquait tout, c'était dur de refuser.  

 

 

Le lac lotus 蓮池潭 et ses temples très colorés, Kaohsiung 高雄

J'espère que cet article vous a plu, il m'a pris beaucoup de temps (et je me suis égarée dans les légendes ahah). D'ailleurs, sachez qu'il y a plein d'autres temples autour du lac lotus, c'est vraiment très grand, je n'ai pas eu le temps de tout faire. Je pense qu'il est possible d'y passer la journée, à flâner entre les temples et pavillons. Aussi, dans le prochain article, je vous parlerai du temple de Confucius de Kaohsiung. Techniquement, il est aussi situé au lac lotus, mais ça faisait vraiment trop long, alors j'ai décidé de couper ! A bientôt !

Le lac lotus 蓮池潭 et ses temples très colorés, Kaohsiung 高雄

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article