Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pékin / Beijing 北京 (3)

Dernier article en ce qui concerne mon premier voyage à Pékin. Y'a beaucoup de choses à visiter à Pékin que je n'ai pas évoqué, je le sais. Juste que j'ai pas envie de parler de tout. Y'a aussi des endroits où je ne suis pas allée la première fois.

Y'a également des endroits où il est impossible de prendre de photos...

Le mausolée de Mao Zedong / 毛主席纪念堂 MAO ZHUXI JINIANTANG

C'est le cas pour le mausolée de Mao Zedong. Bien que le dirigeant ait souhaité être incinéré à sa mort, il fut décidé peu après son décès de conserver son corps et de lui construire un tombeau monumental dans la partie sud de la place Tian'anmen .

La construction du mausolée commença après sa mort dès le 24 novembre 1976 et prit fin le 24 mai 1977.

Il s'agit officiellement d'une contribution du peuple chinois, qui est associé au design et à l'architecture du monument jusqu'au choix des matériaux, en provenance de toutes les provinces. Plus de 700 000 personnes venant de tout le pays furent symboliquement travailleurs volontaires sur le monument. Le coût de l'édifice fut au final 10 fois plus cher que le gigantesque  palais de l'Assemblée du Peuple, également situé sur la place Tian'anmem. Les restes embaumés de Mao Zedong sont exposés au public tout comme Lénine à Moscou ou Ho Chi Minh à Hanoi (j'y suis allée aussi). Le corps de Mao ne reste en fait exposé que pendant quelques heures. Son état de conservation est considéré comme médiocre et le fait d'interdire le moindre arrêt devant les restes de l'ancien dirigeant chinois ou de le photographier pourrait être expliqué non seulement pour une question de sécurité et de respect, mais également afin d'éviter de scruter l'état d'avancement de la détérioration de la dépouille. Info ou intox, j'en ai pas la moindre idée. Certains doutent même que ce soit réellement le corps de Mao qui soit présenté dans son sarcophage de verre. Perso moi j'ai tendance à croire que c'est le vrai. Ce serait trop nul si c'était pas lui.

Les visiteurs font d'abord la queue sur plusieurs centaines de mètres, en gros moi j'en ai eu pour 45 minutes d'attente. Il y avait beaucoup de monde, car c'était des congés nationaux. Énormément de chinois qui viennent se recueillir, et déposer quelques fleurs. Ce qui est impressionnant, c'est qu'ils sont calme pendant l'attente. Calme, c'est relatif, mais ce que je veux dire, c'est que d'habitude les touristes chinois sont intenables et ne respectent rien. Là c'est moins le cas. Faut dire que c'est assez surveillés et strict. Faire la queue en silence, bien se tenir, être habillé correctement... Y'a des gardes partout, des flics, le swat... (en même temps c'est Tian an Men quoi, y'a pas plus sécurisé comme endroit) On passe au détecteur de métaux, on est fouillés, et il est également interdit de pénétrer dans le mausolée avec le moindre sac. Quand on est enfin dans le mausolée, les visiteurs circulent devant le corps de Mao, sans possibilité de faire le moindre arrêt et en ayant les mains hors des poches. Ça parait étrange comme endroit et comme atmosphère, mais c'était à mon sens quelque chose qu'il fallait faire! Tout comme le mausolée d'Ho Chi Minh à Hanoi au Vietnam, mais en mieux. (Je sais pas pourquoi)

Bref, sinon, j'en étais où?.... A oui, Pékin. Je vais vous parler de mon endroit préféré sur Terre. Qui, en fait, a était détrôné depuis un jour de septembre 2011 où je suis allée à la Grande Muraille de Huanghua. Cet endroit, c'est le Temple du Ciel.

Le temple du Ciel / 天坛 Tiān Tán

Le Temple du Ciel est un complexe religieux datant du 15e siècle . Construit sous le règne de l'empereur Ming Yongle, il est constitué de plusieurs temples, dont le Hall de prières pour de bonnes récoltes, la Demeure du Seigneur du Ciel, et l'Autel du ciel, entourés d'un vaste jardin. Lieu de religion, le Temple du Ciel était fréquenté par l'empereur afin de montrer son respect au Ciel. Les cérémonies de sacrifice en l'honneur du Ciel y étaient très importantes, mais furent interdites par le gouvernement de la République de Chine en 1911. Avant cette date, 490 ans après sa fondation, le temple du Ciel avait été le cadre de non moins de 654 cérémonies en l'honneur du Ciel de la part de 22 empereurs des dynasties Ming et Qing. Transformé en parc public en 1918, il a conservé cette fonction depuis et a été inscrit par l'Unesco à la liste du patrimoine mondial en 1998. 

Son agencement global symbolise la relation entre le ciel et la terre – le monde humain et le monde divin – essence de la cosmogonie chinoise, ainsi que le rôle particulier des empereurs dans cette relation. Chaque édifice représente également la relation ciel-terre:  les édifices ronds représentent le ciel, tandis que ceux de forme carrée représente la terre. C'est sur cette représentation spatiale de la cosmogonie chinoise que se sont fondés le pouvoir et la légitimité des dynasties impériales pendant plus de deux millénaires, l'empereur étant "le fils du ciel". 

DSCN2110.JPG

J'aime énormément cet endroit. Non pas pour l'édifice en lui même, mais pour le parc !

C'est un endroit exceptionnel. La première fois, j'y suis allée vers 7h du matin. Honnêtement, j'ai jamais autant apprécié m'être levée si tôt. Le parc est énorme. Qu'importe l'heure, ça vaut le coup d'y aller.

On y trouve des centaines et des centaines de chinois de tous âges, surtout des vieux, et des très vieux, s'adonnant à des activités diverses et variées, seul, en groupe, ou avec leurs petits enfants : diabolo, kung-fu, tai-chi, jeux de raquettes, échecs, mahjong, gymnastique, étirements, calligraphie, arts martiaux avec épées, éventails, danse, musique, chants, méditation....

Dis comme ça, ça a l'air de rien, ça n'a pas l'air impressionnant, mais des vieux de 90 ans qui ont plus la pêche que toi et qui font des trucs de fous, genre enchaîner des abdos ou des acrobaties comme si de rien n'était, dans un parc à 7h du mat', moi je te dis que ça l'est.

L'ambiance qui y règne est on ne peut plus agréable. Les gens sourient, rient, discutent... Jamais vu une atmosphère aussi décontractée de toute mon existence. Sincèrement, de voir tous ces gens heureux et profitant de la vie, c'est obligé de te mettre de bonne humeur pour un bon moment. Personnellement, j'y suis allée une première fois, j'ai tellement adoré que j'y suis retournée une 2e fois, et là j'y ai passé des heures. Je me suis rarement sentie aussi bien. J'ai presque zappé le temple pour passer des heures à regarder les chinois, m'amuser, rire et discuter avec eux. Les vieux chinois, ils gèrent. C'est un fait. On y est bien accueillis en plus. Ainsi, j'ai joué à un jeu de raquettes chinoises avec un vieil homme d'au moins 70 piges, qui non seulement gérait comme un pro, mais en plus il y ajoutait des figures. 

C'est peut être ça finalement, le secret de la jeunesse éternelle...

DSC02681.JPG

DSCN2124.JPG

 

Sans titre 2

Le marché nocturne de WangFujing / 王府井夜市 Wangfujing Yeshi

Au Nord de la rue Wangfujing, se trouve un petit marché nocturne qui vaut assez le détour. On y trouve de tout : souvenirs en tous genres, gadgets, babioles et chinoiseries à gogo. C'est une rue connue aussi pour ses snacks : nouilles, raviolis, beignets, brochettes. Insectes fris en tous genres : scorpions, blattes, criquets, araignées... aussi des étoiles de mer, des hippocampes, serpents, et j'en passe. Ici on mise avant tout sur la qualité des produits et leur fraîcheur. Les scorpions par exemple, sont encore vivants, et bouge encore, bien qu'empalés sur leur bout de bois. On peut être mal à l'aise si on a la phobie des insectes, ou si simplement on a pas l'habitude d'en côtoyer de ce genre de si près.

Déjà, il faut savoir que ces amuse-bouches relèvent plus de l'attrape touriste que d'une soit-disant habitude culinaire exotique. Les chinois ne mangent pas ça. Pas plus que vous. Ils sont tout aussi dégouttes quand ils voient ça. Après y'en a que ça dérangent pas et qui aiment bien. 

Bref, bien que ce ne soit pas franchement ancré dans la culture chinoise (ok, peut être à Canton), j'ai pris mon courage à deux mains pour en goûter quelques uns.

IMG_1556.jpg

 

Petit tour d'horizon des snacks de Wangfujing:

Petit scorpion: pas dégueulasse. Le tout c'est de le mettre dans la bouche. Si comme moi les pattes vous dérangent, c'est plus facile à dire, qu'à faire.

Gros scorpion noir: Horriblement dégueulasse. Infect. Odeur fétide. Totalement crados.

Criquet: ça c'est ok. C'est presque bon. On dirait une chips.

Hippocampe: pas goûté.

Étoile de mer: Au départ, ça n'a pas de goût, on dirait une chips géante. Puis, ça laisse un arrière goût immonde dans la bouche pendant des heures.

Lézard: Personnellement, j'ai pas voulu goûter. J'ai deux lézards chez moi, deux pogonas, et je les aime beaucoup. Bon, ok, c'est pas une raison valable. J'adore les chiens, et pourtant j'en ai mangé. Je pense que c'est aussi parce que ça n'a pas l'air appétissant le lézard grillé, et y'a pas l'air d'avoir beaucoup à manger non plus. En plus c'est pas donné ces merdes par rapport aux brochettes lambdas, faut faire un choix quoi!

Les espèces de gros vers: Dégueulasse. J'ai même pas goûté. J'ai vu mes potes le recracher et crier à l'horreur, pourtant ils sont pas difficiles. Du coup j'ai même pas tenté.

Brochette de serpent: Miam. Grave miam même. Grillé comme ça c'est un délice. On dirait du poulet. Par contre j'ai mangé du cobra en hot-pot au Vietnam, et c'était pas très bon. Comme quoi...

Scolopendre: Pas goûté. Cela dit, j'aurai dû. J'ai été traumatisée après qu'un scolopendre géant ai essayé de rentrer dans ma chambre au Vietnam (c'est venimeux cette merde). J'ai pas eu de problème pour l'exterminer, mais si j'en avais mangé en Chine, peut être qu'il aurait moins hanté mes nuits finalement.

Araignées, mygales: C'est mort, je suis pas encore prête pour ça.

DSC02576.JPG

IMG_1558.jpg

 IMG_1557.jpg

DSC02562.JPG

 

 

Bon appétit bien sûr ! (Et on oublie pas, 5 fruits et légumes par jour.)

L'opéra de Pékin

Pour digérer tout ça, vous pouvez passer une partie de votre soirée à la maison de thé Lao She. C'est vraiment agréable. Thé, amuse-bouches (pas comme ceux de l'article du dessus je vous rassure) et un spectacle grandiose, qui vaut le détour. Si vous n'êtes pas franchement branché opéra de Pékin, cette endroit est quand même fait pour vous. En effet, il propose un aperçu de plusieurs types de spectacles en un seul: acrobaties, kung fu, musique traditionnelle, opéra, danse... Beaucoup d'étrangers s'y rendent pour la même raison: découvrir un spectacle complet, sans pour autant s'ennuyer. Si vous avez de l'argent à dépenser, pourquoi pas dépenser 400 yuan pour être à la première place. Ça les vaut amplement.

J'ai adoré. Bien que pour ma part, le spectacle ait été un peu gâché par un chinois qui a passé la majeure partie du spectacle à nous filmer, nous prendre en photo, se mettre devant nous pour nous voir de plus près, tout ça parce qu'il n'avait soit disant jamais vu un laowai de sa vie. (nldr: laowai= étranger) Peut être que c'était un paysan, dans ce cas ça explique son comportement, mais sérieux, tu vois pas que je suis en train d'essayer d'apprécier le spectacle? Jme suis un peu énervée sur ce coup là, je lui ai pris son appareil des mains, et j'ai faillit le balancer par terre. Oui, je me suis emballée c'est vrai, mais j'avais tenté de lui expliquer calmement de nous laisser tranquilles avant, et même essayé de le faire comprendre au personnel pour qu'ils interviennent. Ils se sont plutôt mis à rigoler en nous regardant. Ça m'a juste mis hors de moi qu'il continue à nous pourrir la soirée. Si il avait pris une photo et puis retournait s'asseoir, ça m'aurait énervé comme d'habitude, mais là, c'était juste du jamais vu en Chine. 

Sinon, pour en revenir au spectacle, vous pouvez visionner la vidéo sur le site officiel pour vous faire une idée : http://www.laosheteahouse.com/video.html

P1030594.JPG

P1030656.JPG

P1030587.JPG

P1030582.JPG

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article