Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pékin / Beijing 北京 (2)

    Forcément pour présenter un peu Pékin, un seul article c'est pas suffisant!

 

La place Tian'an Men / 天安门广场 Tiān'ānmén Guǎngchǎng

Située au sud de la Cité interdite, entre la porte de la Paix Céleste (Tian'anmen) et la porte Qianmen, la place Tian'anmen est, avec ses 40 ha, la 3e plus grande place du monde. Au cœur de la ville, elle est entourée de monuments rappelant l'histoire de la Chine : la Cité interdite, le Palais de l'Assemblée du Peuple, le monument aux héros du Peuple, le mausolée de Mao Zedong et le musée historique. Elle est le lieu privilégié pour toutes les cérémonies officielles (défilé militaire de la fête nationale, etc.).

C'est une place mythique (pour le meilleur et pour le pire), donc forcément il faut y aller lorsqu'on est de passage à Pékin. Et puis j'imagine qu'avec tout ce qu'il y a à visiter autour, on est bien obligé d'y passer !

DSC03009-copie-1.JPG

Le palais d'été / 颐和园 Yíhéyuán

Le palais d'Été est principalement dominé par la colline de la Longévité  et le lac Kunming. Il couvre une surface de 2,9 km², dont trois quarts sont occupés par le plan d'eau. Dans ses 70 000 m² de surface construite, on trouve une grande diversité de palais, de jardins et autres édifices de style classique chinois. En décembre 1998, l'Unesco inclut le palais d'Été dans sa liste du patrimoine mondial. Elle le qualifie d'« expression exceptionnelle de l'art créatif du jardin paysager chinois, intégrant réalisations humaines et nature en un tout harmonieux ».

P1030521.JPG
[Le bateau de marbre]
 
Je trouve que c 'est un endroit magnifique. Bien sûr ça prend la journée à visiter, mais c'est trés agréable. J'ai voulu y retourner, mais par manque de temps je n'ai pas pu.
 
P1030522
 
Le pont de la Ceinture de Jade, également appelé pont Gaoliang est réputé pour son arche unique. En effet, il présente un dégagement suffisant pour permettre à l'empereur d'y passer avec son navire-dragon et relier le lac de Kumming à la rivière Yu voisine. L'ouvrage est fait de marbre ainsi que d'autres pierres blanches. Les rampes du pont sont sculptées de motifs animaliers. Il est marrant ce pont je trouve.
 
P1030484.JPG
 

Les hutongs

Les hutongs, ce sont les vieilles ruelles de Pékin. La plupart ont été démolies suite à une urbanisation croissante, mais le gouvernement tente cependant de les preserver un minimum. Aujourd'hui, la ville compte quelques milliers de hutongs qui rayonnent autour de la Cité interdite. les hutongs occupent actuellement un tiers de la superficie de la zone urbaine et abritent la moitié des habitants.

DSC02544.JPG
 
Les hutongs, c'est la Chine. Enfin, je trouve. T'as beau être dans une grande ville comme Pékin, c'est ce genre d'endroit qui te fait prendre conscience que tu es vraiment en Chine. Au milieu de toute cette folie urbaine, tout ce bordel de méga ville, les klaxons, les gens qui s'affolent pour aller au boulot, c'est le calme et la simplicité. Je suis consciente que certains hutongs soient trés touristiques et où t'as plus l'impression de regarder un spectacle en pousse-pousse plutôt que d'être confronté à la vraie Chine, mais il faut avouer qu'il est trés agréable de s'y promener, et d'aller à la rencontre des gens.
Il s'y passe pas grand chose, juste des gens qui vivent. Ils profitent de la vie quoi. Ils discutent, assis devant chez eux entre voisins, coupent les légumes pour le repas du soir en chantant, jouent au majong et regardent les enfants jouer. On croisent parfois  aussi des personnages qui semblent sortir tout droit d'un film.
 
Je me souviens une fois avoir croisé un vieil homme. Je ne pourrai pas dire quel âge il pouvait avoir, mais il était vachement vieux. C'était un stéréotype à lui tout seul. ll était devant sa maison dans les hutongs, avec cour intérieure, bonzaî, tout ça. ll avait une longue barbe blanche taillée en pointe, une longue moustache. Bref, une image. vivante. La panoplie parfaite du vieux chinois. Jusque là ça n'a pas trop d’intérêt.
Jusqu'à ce qu'il nous sourie, très content de nous croiser ici, nous salue, et nous dise "Welcome to my chinese!". Cet anglais approximatif, cet effort de communication, cette joie qu'il mettait dans ces quelques mots pour nous souhaiter la bienvenue dans son pays... Ça paraît pas grand chose, mais c'était trés touchant.
Parfois des choses qui paraissent insignifiantes me touchent vraiment. La Chine ça a beau être un bordel monstre, une vraie fourmilière, moi ça me fait apprécier les choses simples de la vie. Vous pouvez sortir vos mouchoirs, c'était l'instant sentimental!
 
DSC02542.JPG
   

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article