-- Partir à l'étranger : volontariat et programmes de mobilité - They call me stranger
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Partir à l'étranger : volontariat et programmes de mobilité

Dans mon article précédent, ici, je parlais d'humanitaire, de volontariat, de bénévolat et de tourisme humanitaire (ou volontourisme). Dans cet article, je vais parler plus en détails du volontariat, ainsi que de certains programmes qui existent.

Comme je le disais, le volontariat est un engagement mutuel d'intérêt général, une collaboration exclusive, soumis à un contrat. A la différence du bénévole, être volontaire c'est un statut.

Le volontaire est engagé généralement à temps plein, et pour une durée définie. Il n'est pas rémunéré, on ne parle donc pas de salaire, mais d'indemnité, qui peut être d'ordre financière ou en nature. Par ailleurs, le volontariat ouvre généralement des droits à une couverture sociale. 

Les projets de volontariat sont accessibles à partir de 18 ans, 16 pour certaines missions en France, et selon les programmes, avec une condition d'âge. Pour certains dispositifs, ils sont accessibles sans condition de diplôme ou de compétences (voir les programmes Jeunesse ci-dessous).

Attention, un projet de volontariat implique de s'engager pleinement dans une mission, il ne s'agit pas simplement d'un voyage à l'étranger. Les volontaires sont tenus de respecter les conditions du contrat ainsi que les règlements des structures.

Par ailleurs, lorsque vous cherchez une mission de volontariat, ne regardez pas uniquement le pays de destination. Prenez en compte le domaine d'activités et le contenu de la mission en priorité, afin que celle-ci vous apporte quelquechose au niveau personnel et au niveau professionnel. Le but c'est de s'engager dans une mission d'intérêt général, mais aussi que celle-ci ait une réelle valeur ajoutée dans votre parcours. Une mission de volontariat peut également être un réel avantage pour votre avenir et votre insertion professionnelle.

Perso, quand je suis sortie de l'université, j'ai galéré à trouver un premier vrai emploi. A 22 ans, titulaire d'un bac+5 et sans expérience professionnelle à valoriser, c'était vraiment la merde. J'avais le choix entre prendre un boulot alimentaire qui ne m'apporterait pas grand chose à part un peu d'argent ou partir en service civique. J'ai fait ce choix, j'ai effectué une mission de 9 mois en France, et ça a été un réel tremplin car au final j'ai été embauchée en CDI juste après, et c'était exactement ce que je voulais comme poste.

Bref, cet article n'a pas l'ambition de lister tous les programmes qui existent, ni de dire que tous les autres projets qui sortent de ces cadres sont nuls. Je me contente simplement de vous parler de certains d'entre eux, car avec le flot d'infos et de sites sur internet, on peut se sentir un peu perdu, et je suis sûre que ça aidera certains d'entre vous à y voir plus clair.

Voici donc quelques dispositifs :


Les programmes Jeunesse  

  • Le SVE : Service Volontaire Européen (EVS en anglais)

Ce dispositif Européen permet aux moins de 30 ans (jusqu'à la veille des 31 ans), de s'engager dans un projet de volontariat dans une structure à but non-lucratif en Europe et pays méditerranéens pour des durées de 2 à 12 mois (pas de projet dans son propre pays d'origine). Les projets sont accessibles sans conditions de diplômes ou compétences et sont financés par la Commission Européenne à travers Erasmus+ (action clé 1 mobilité des individus, Agence Erasmus+ Jeunesse et Sports). Les projets sont gratuits et l'indemnité finance les frais de séjour et le transport international (attention, les indemnités varient selon les pays, le volontaire peut être amené à contribuer financièrement à ses frais de séjour ou de voyage). 

Le programme permet également aux acteurs de la jeunesse, bénévoles et salariés (animateurs de jeunes, travailleurs sociaux, élus et techniciens des associations et mouvements d’éducation populaire, des collectivités territoriales...) de participer à des projets de types formations, séminaires, visites d'études, périodes d'observation dans une structure travaillant dans le secteur de la jeunesse, d'une durée de 2 jours à 2 mois, sans limite d'âge. 

Pour participer à un projet, il faut candidater auprès d'une structure d'envoi. Pour trouver une organisation accréditée, c'est ici ou ici sur la carte

Pour voir quelques exemples de projets disponibles, c'est

Plus d'infos sur le site ici 

Domaines : Art et culture, social, environnement et protection du patrimoine, médias et information des jeunes, lutte contre les exclusions, le racisme et la xénophobie, santé, économie solidaire, sport, diversité culturelle, avenir de l’Europe…

  • Le Service Civique

Le Service Civique est un dispositif français d'engagement volontaire pour les jeunes de moins de 25 ans (jusqu'à la veille des 26 ans). Le volontaire en service civique peut réaliser son projet de volontariat en France et à l'étranger, pour des durées de 6 à 12 mois. Les projets sont gratuits et le volontaire est indemnisé directement par l'Etat à hauteur de 472,97 euros nets par mois, quelque soit le pays, et l'organisme d’accueil verse aussi une prestation en nature ou en espèce d’un montant minimum de 107,58 euros. Les jeunes bénéficiaires du RSA ou d'une bourse échelon 5 peuvent bénéficier d'une indemnité supplémentaire. Par contre, les frais de voyages sont à la charge du volontaire.

Le site officiel ici où vous retrouverez plus d'informations sur le dispositif, et où vous retrouverez la totalité des missions disponibles. Vous pouvez aussi candidater directement sur le site. 

Domaines : culture et loisirs, développement international, éducation pour tous, environnement, mémoire et citoyenneté, santé, solidarité, sport...

 

Pour les plus expérimentés

  • Le VSI: Volontariat de Solidarité Internationale

Il s'agit de missions d’intérêt général, dans les domaines de la coopération au développement et de l’action humanitaire. Les projets s'effectuent hors-Europe, pour des durées de 12 à 24 mois.

Sans limite d'âge, les missions sont cependant destinées à des professionnels diplomés, appartenant à de nombreux secteurs d'activités, souhaitant mettre leurs compétences techniques et savoir-faire au profit d'une action de solidarité générale. Les volontaires reçoivent également une indemnité.

 Pour candidater, il faut se mettre en contact avec une organisation agrée, ou postuler à certaines offres sur le site de France Volontaire ici

Liste des structures agrées par le ministère des affaires étrangères ici  

Domaines : Enseignement, action sanitaire et sociale, information et communication, développement durable, gestion de projets, administration publique et territoriale…

 

 

  • Les VIA et VIE

En théorie, les VIA et VIE sont des volontariats, mais ils se distinguent des autres car ils n'agissent pas dans le champ de la solidarité et sont très bien indemnisés. Le VIA, Volontariat International en Administration, permet de partir sur des missions dans les administrations de l'Etat Français à l'étranger (Ambassades, Alliances Françaises, etc), tandis que le VIE, Volontariat International en Entreprise, permet de partir sur des missions dans les entreprises françaises, établies à l'étranger. Les missions sont accessibles aux personnes entre 18 et 28 ans, et sont d'une durée de 6 à 24 mois. Les projets sont gratuits, et le volontaire est "indemnisé". Je mets des guillemets parce que là on parle d'indemnités allant de 1000 à 4000€ par mois selon les missions et les pays. Les secteurs les plus représentés en VIE sont la banque, l'industrie pharmaceutique, les transports aériens, ferroviaires et urbains, la construction aéronautique, automobile et spatiale, les travaux publics, ou encore les services informatiques. Oui, donc on parle bien de compétences techniques. En VIA les postes concernent surtout l'animation culturelle, l'enseignement, l'informatique, les sciences politiques, le droit, ou encore la recherche. 

Plus d'infos sur Civiweb ici. Y'a un espèce de mythe urbain sur les postes VI qui dit que c'est super chaud d'obtenir un VIE ou un VIA, et qu'il faut candidater le plus vite possible car les missions sont pourvues très très vite. Y'en a même qui disent qu'elles sont pourvues avant même d'être en ligne. J'ai rencontré une personne de Civiweb un jour, elle m'a dit que c'était faux, mais qu'effectivement certaines missions sont pourvues assez rapidement. En tout cas, ça vaut le coup d'essayer. Pour candidater, toutes les missions sont sur Civiweb

 

En bonus, d'autres dispositifs de mobilité hors volontariat

  • Partir en stage en Europe avec Erasmus+ 

Et oui ! Erasmus ce n'est plus qu'un programme d'échange universitaire pour les étudiants! Le nouveau programme Erasmus+, est depuis 2014 divisé en plusieurs agences et plusieurs publics cibles : Jeunesse (où on retrouve le SVE dont je parlais plus haut), Education Supérieure (où on retrouve le fameux programme pour les étudiants) et une autre qui s'appelle Education et Formation.

Cette dernière action s'adresse aux apprenants et jeunes diplômés de la formation professionnelle, ET aux demandeurs d'emploi. Oui, car en tant que demandeur d'emploi vous pouvez avoir le statut de stagiaire de la formation professionnelle et rentrer dans ce cadre. Bref, l'action permet de partir en stage (dans tous les domaines et secteurs, en entreprise ou organisation à but non lucratif) pour une durée allant jusqu'à 12 mois, dans un pays de l'Union Européenne.  En gros, pour ceux qui connaissent, il s'agit de l'ancien dispositif Leonardo Da Vinci. Tout comme le SVE, les projets sont financés (attention, financement différent selon les pays) et permettent également aux acteurs et professionnels de la formation professionnelle de partir sur des missions de formations, séminaires, visites d'études, périodes d'observation; etc.

Vous galérez à trouver un emploi et souhaitez effectuer un projet à l'étranger afin d'acquérir de nouvelles compétences ainsi qu'une nouvelle experience professionnelle valorisante pour votre insertion sur le marché de l'emploi? Ca tombe bien c'est fait pour ça. 

Le site Erasmus+ général ici 

Plus d'infos sur Erasmus+ Education et Formation Pro ici et

Le site Génération Erasmus +  

Comment participer? C'est un peu moins évident que sur les autres dispositifs, il n'y a pas de liste de projets ou de liste de structures à destination des participants, je vous conseille donc de faire appel à votre conseilleur Pôle Emploi ou au mieux Pôle Emploi International, qui saura éventuellement vous rediriger. Je dis bien éventuellement, parce qu'avec eux on est jamais très sûr. Pour les résidents du Nord-Pas-de-Calais, oui la région Hauts-de-France, je vous conseille de contacter l'Adice.

  • Erasmus Jeunes Entrepreneurs 

Les jeunes et futurs entrepreneurs ont aussi leur programme de mobilité ! Ce nouveau programme permet aux personnes venant de créer leur entreprise depuis moins de 3 ans, ainsi qu'à ceux ayant pour projet de créer leurs entreprises (ayant déjà un business plan), de partir échanger et apprendre auprès d'un entrepreneur expérimenté dans un autre pays de l'Union Européenne, pour une durée de 1 à 6 mois. Les projets sont financés par la Commission Européenne.

Plus d'informations sur le site officiel ici

Pour s'inscrire, il faut enregistrer sa candidature sur le site de la Commission Européenne ici et il vous faudra sélectionner une organisation intermédiaire près de chez vous, parmi les 180 qui existent en Europe. La liste par pays ici. Vous pouvez aussi vous inscrire en tant qu'entrepreneur expérimenté si vous souhaitez vivre l'expérience inverse et accueillir un jeune entrepreneur européen au sein de votre PME. 

  • Pour un pays en particulier:

Si vous ne savez pas trop sur quel type de dispositif partir, mais que vous souhaitez vous renseigner sur un pays en particulier, on citera l'OFAJ pour l'Allemagne (Office Franco-Allemand pour la Jeunesse), l'OFQJ pour le Quebec (Office Franco-Quebecois pour la Jeunesse), l'Institut Confucius pour Chine, et plein d'autres que je ne connais pas forcément. Ces agences et instituts peuvent aussi avoir leurs propres missions, programmes d'échanges et bourses disponibles. Pour ma part je suis partie la première année avec l'Institut Confucius. 

 

Voilà, j'espère que cet article vous sera utile ! N'hésitez pas à me dire si j'ai oublié quoi que ce soit ou si il y a des erreurs.

Gardez à l'esprit qu'il y en a d'autres. Il y a énormément d'autres programmes, projets, missions, chantiers, dans tout un tas de thématiques et pour chaque public. Il y a même eu des dispositifs de volontariat pour les séniors, j'imagine que ça doit encore exister aujourd'hui. Comme quoi il y a de tout. 

Et pour les personnes résidentes dans le Nord Pas de Calais, qui souhaiteraient partir en mobilité qui ont un projet défini ou non, je vous conseille de contacter l'ADICE à Roubaix =) Ils travaillent avec certains des dispositifs dont je parle plus haut. Le site web de l'asso ici et un article sur le blog Chapka, que vous connaissez peut-être, qui résume bien .

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article