Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade

Nous sommes toujours dans cette belle province chinoise du Hunan, et nous voilà aujourd'hui dans le bourg de Furong 芙蓉 ou Furongzhen 芙蓉镇

Cet endroit est connu pour sa vieille ville perchée au sommet d'une cascade.

Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade

Furongzhen 芙蓉镇: La ville hibiscus

Autrefois, la ville s'appelait Wangcun 王村镇. La ville a une histoire de plus de 2000 ans, mais a été renommée Furongzhen à la fin des années 90, suite au succès du film The Hibiscus Town, la ville hibiscus (Furongzhen 芙蓉镇, 1986), qui raconte l'histoire d'une jeune fille pendant la Révolution Culturelle.

Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade

La cascasde 芙蓉镇瀑布

Evidemment, la cascade c'est le spot must-see à Furong. Haute de 60m, elle se jette dans la rivière You 酉水. Il y a un chemin qui passe derrière la cascade et qui rejoint l'autre rive, parfait pour voir le paysage d'un autre point de vue, non sans se mouiller, bien évidemment !

Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade

 

A la tombée de la nuit, la vieille ville et la cascade s'illuminent, et c'est un tout autre paysage qui s'offre à nous !

Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade
Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade

La vieille ville 芙蓉古城

La vielle ville est assez sympa. Bon, rien d'extraordinaire non plus, mais c'est très charmant.

La rue Wuli ( Wuli Slate Street 五里石板街) est, comme son nom l'indique en chinois, une rue pavée longue de 2,5km (un li 里 équivaut à 0.5 km), et on y trouve pas mal de boutiques et d'échoppes plus ou moins traditionnelles.

 

Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade

 

 

 

 

C'est aussi l'occasion de goûter à quelques spécialités du coin, surtout les cacahuètes à la rose, qu'on trouve beaucoup dans le Hunan. Je ne sais pas trop si ça a un nom, mais appelons-ça des cacahuètes à la rose, 玫瑰花生 meigui huasheng. Aussi vous trouverez beaucoup de nouilles faites à la main qui sèchent dans la rue, des crevettes, des crustacés, beaucoup de poissons de rivière, et la spécialité locale, le rice tofu, 米豆腐.

 

Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade

 

Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade
Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade
Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade
Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade
Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade
Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade

Les Tujia 土家族

Furong fait partie de la prefecture autonome Tujia et Miao du Xiangxi, et la ville a été fondée par les Tujia 土家, qui compte toujours pour près de 80% de la population de la ville. C'est une des 56 ethnies qui composent la population chinoise, et la 8e minorité la plus représentée dans le pays avec plus de 8 millions de personnes. Elle est présente essentiellement dans le Hunan, et les provinces autour, le Hubei, le Guizhou et  Chongqing.

A Furong, on trouve d'ailleurs le Xizhou tongzhu 西周同住, qui est un bâtiment important des Tujia, datant de 940. C'est le siège du tusi 土司, un système de gouvernement féodal, en gros, le chef local. Ce système de gouvernement local permettait au gouvernement central de contrôler les minorités, les tribus et les zones frontalières. 

L'architecture de Furong est très représentative des Tujia, notamment par le travail du bois, les tuiles des toitures et la particularité des maisons sur pilotis (stilted houses en anglais, diaojiaolou 吊脚楼 en chinois).

 

 

 

Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade

Au niveau artisanat, les Tujia sont réputés pour la broderie et le tissage, et vous en trouverez beaucoup à Furong. Des coussins, des chaussures, des vêtements, des couvertures, c'est tout un art millénaire et un savoir faire haut en couleurs qu'on peut admirer dans ces vieilles ruelles pavées.

Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade

Derrière la cascade, il y a des grottes. C'est là que vivaient les premiers Tujia de Furong, ayant fuit les guerres et le chaos de la dynastie Qin. Autrefois, la caverne était assez grande pour abriter des milliers de personnes. On y trouve aujourd'hui des statues et des panneaux qui nous expliquent un peu plus le mode de vie de ces tribus primitives, ces ancêtres Tujia, "vêtus de fourrure, se déplaçant pieds nus et parlant comme des oiseaux".

Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade

Si l'histoire des Tujia vous intéresse, il y a une place centrale Tujia, un musée sur la culture Tujia, le pont des Tujia 土王桥, le palais Tujia 土王宫 et un parc avec des statues en bronze, Tujia.

 

Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade
Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade

Autour de Furong

Y'a moyen de faire des jolies balades en s'éloignant un peu de la vieille ville.

Le chemin derrière la cascade continue d'ailleurs bien plus loin, le long des montagnes, à travers la nature. 

 

Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade
Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade

 

Budget et accès

Furong est situé entre Zhangjiajie et Fenghuang, du coup c'est nickel sur l'itinéraire. J'ai pris un bus de la gare de Zhangjiajie direction Furong (j'étais assise sur un tabouret parce que y'avait plus de sièges, c'était n'importe quoi). Le trajet m'a pris 2h et le billet m'a coûté 30 rmb. Une chose à savoir, il y a 2-3 km au milieu de nul part entre le scenic area de Furong et la gare de bus.

L'entrée pour Furong (oui, c'est payant et en plus c'est excessif) coûte 80RMB (10€). J'ai payé 60RMB parce que le gars de mon auberge m'a eu un billet à tarif réduit vu qu'il est résident. Faut savoir que j'y suis allée le 1er mai, et que j'ai réservé à la dernière minute, j'ai donc galéré à trouver un hébergement. Au final, j'ai réservé une nuit dans un hôtel qui s'appelle White River Valley, c'était cool et le personnel était sympa, mais la nuit m'a coûté 418RMB (54€).

 

Mon avis

Honnêtement, j'ai pas trouvé Furong très intéressant au final. C'est joli, certes, mais c'est tout. C'est un peu vide et fake, et j'ai vite déchanté quand je suis arrivée au ticket center, on se croirait dans un parc d'attractions. Bon, encore une fois j'y suis allée le 1er mai, jour férié en Chine, donc c'est pas forcément représentatif. Mais c'est pas tant que ce soit "touristique" ou "plein de touristes" qui m'a dérangé (on est tous le touriste de quelqu'un hein), juste que dans le fond c'est un peu vide.

Rassurez-vous, c'est pas une perte de temps non plus, si vous allez dans le Hunan, n'hésitez pas à passer à Furong, et puis la visite ne prend que quelques heures de toute façon. Et si vous y passez la nuit, vous y verrez la vieille ville illuminée, et j'avoue que c'est assez magique.

J'ai beaucoup aimé squatter les terrasses des maisons de thé et des cafés, juste regarder le paysage en buvant une tasse de thé ou de café, et attendre la nuit tomber avec une petite bière devant moi (au prix excessif, bien évidemment, mais c'est comme ça). Par ailleurs, j'ai trouvé que c'était très agréable de se balader autour de Furong, comme quoi, ça s'apprivoise.

 

Furong 芙蓉, la vieille ville perchée au sommet d'une cascade

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article