Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chengdu 成都 : l'allée Kuanzhai 宽窄巷子 et la rue Jinli 锦里古街

Nous sommes toujours à Chengdu, et nous voilà aujourd'hui de passage dans deux quartiers très touristiques et incontournables de la ville : l'allée Kuanzhai et la rue Jinli.

J'ai pas la masse de choses à dire sur ces deux endroits, et puis, comme ils se ressemblent, j'ai décidé de les mettre à deux dans un seul article. 

Chengdu 成都 : l'allée Kuanzhai 宽窄巷子 et la rue Jinli 锦里古街

Kuanzhai Alley  宽窄巷子

Kuanzhai signifie littéralement large et étroit. En fait, il y a 3 allées à Kuanzhai : l'allée large (kuan 宽), l'allée étroite (zhai 窄), et l'allée du puits (Jing 井). Ces 3 allées forment le quartier kuanzhai, 宽窄巷子 kuanzhai xiangzi, appelé communément Allée Kuanzhai, Kuanzhai Alley ou Wide and Narrow Alley en anglais.

Kuanzhai Alley est un des 3 quartiers historiques de Chengdu (avec le temple Daci et le monastère Wenshu dont je parlerai dans un prochain article)

Chengdu 成都 : l'allée Kuanzhai 宽窄巷子 et la rue Jinli 锦里古街

L'allée Kuanzhai nous donne un aperçu du vieux Chengdu, on y trouve d'ailleurs de belles reconstitutions de façades, de ruelles et de maisons traditionnelles (les siheyuan).

En effet, c'était le lieu de résidence des soldats et généraux mandchous pendant la dynastie Qing. Puis, après l’avènement de la République Populaire, le quartier a été ré ouvert aux habitants, et au fil du temps, ces 3 allées sont tout ce qu'il reste du quartier. Le gouvernement a pris la décision de tout rénover en 2003. C'est en 2008 que le quartier touristique et commercial de Kuanzhai, tel qu'on le connait aujourd'hui, a ouvert ses portes. 

Chengdu 成都 : l'allée Kuanzhai 宽窄巷子 et la rue Jinli 锦里古街

Les allées Kuanzhai se veulent être un quartier historique et un aperçu de la culture de Chengdu, le tout modernisé et à la mode. Aujourd'hui, plus personne n'y vit, hormis peut-être les commerçants, et on y trouve à la place de nombreux restaurants, maisons de thé, bars, cafés, auberges et un nombre incalculable de boutiques de souvenirs (en gros, à peu près tout ce qui peut être fait en forme de panda).

Heureusement, il y a la street food ! Des bouchées vapeur, brochettes, nouilles, malatang, liangfen (nouilles froides), et surtout, du piment, beaucoup de piment !

Pour en savoir plus sur la cuisine du Sichuan, j'en parle un peu plus dans cet article.

 

Chengdu 成都 : l'allée Kuanzhai 宽窄巷子 et la rue Jinli 锦里古街
Chengdu 成都 : l'allée Kuanzhai 宽窄巷子 et la rue Jinli 锦里古街
Chengdu 成都 : l'allée Kuanzhai 宽窄巷子 et la rue Jinli 锦里古街

C'était sympa de s'y promener, c'est joli, y'a de la vie, et on y trouve plein de choses à grignoter (comme partout). A part ça, ce n'est pas vraiment très intéressant. Rien de spécial, c'est blindé de monde, et ce n'est pas franchement un endroit qu'on pourrait qualifier d'authentique pour un sou. Personnellement, visiter des boutiques de souvenirs et faire la queue devant un restaurant de hotpot c'est pas ce qui me passionne le plus.  Toujours est-il que Kuanzhai Alley est un incontournable à Chengdu, et c'est gratuit !

Kuanzhai Alley est situé dans le centre-ville, au nord-ouest de la place Tianfu. Il y a un métro à Chengdu, et une station de métro "Wide and Narrow Alley" sur la ligne 4.

Chengdu 成都 : l'allée Kuanzhai 宽窄巷子 et la rue Jinli 锦里古街

Jinli Ancient Street  锦里古街

La rue Jinli, 锦里古街 jinli gujie en chinois, est une autre rue typique de Chengdu. Peut-être moins historique que Kuanzhai Alley, mais c'est le même genre de quartier commerçant, dans l'architecture traditionnelle des Ming et des Qing, et rénové en 2004.

Chengdu 成都 : l'allée Kuanzhai 宽窄巷子 et la rue Jinli 锦里古街
Chengdu 成都 : l'allée Kuanzhai 宽窄巷子 et la rue Jinli 锦里古街

A part ça, c'est une vieille rue commerçante qui date de la période des Trois Royaumes (c'était le royaume de Chu). 

Chengdu 成都 : l'allée Kuanzhai 宽窄巷子 et la rue Jinli 锦里古街
Chengdu 成都 : l'allée Kuanzhai 宽窄巷子 et la rue Jinli 锦里古街

On y trouve beaucoup de boutiques d'artisanat, poterie, papier découpé, broderie, bijouterie, calligraphie, beaucoup de restaurants et de stands de nourriture, mais aussi beaucoup de bars, de cafés et de maisons de thé. (Et encore beaucoup de piment.)

 

On retrouve aussi ce côté à la mode, traditionnel et moderne, mais un peu surfait. Tout est joli, bien fait, fun, et parfait pour une photo op (enfin, si il n'y avait pas autant de monde peut-être).

Chengdu 成都 : l'allée Kuanzhai 宽窄巷子 et la rue Jinli 锦里古街

Dans ce quartier, il est possible d'avoir un aperçu de la culture locale : théâtre, marionnettes, musique, et exposition de costumes traditionnels. D'ailleurs, il a une scène dans la rue, où se jouent parfois des representations de l'opéra du Sichuan.

 

 

Tout comme les allées de Kuanzhai, j'ai trouvé que c'était sympa de se promener à Jinli Street, mais ce n'est pas très intéressant, selon moi en tous cas, et c'est tout aussi bondé. 

Jinli Street est située dans le centre-ville, au sud-ouest de la place Tianfu. Elle est accessible en métro, à quelques minutes à pieds de la station Gaosheng Bridge 高升桥 sur la ligne 3.

Chengdu 成都 : l'allée Kuanzhai 宽窄巷子 et la rue Jinli 锦里古街

 

Les pandas du Sichuan

Comme vous pouvez le constater à travers ces quelques photos : la star de Chengdu, c'est lui : le panda. Trésor de la Chine et symbole du Sichuan, omniprésent dans les rues de Chengdu, et encore plus dans les quartiers touristiques ! On le voit partout, et tout est prétexte à vendre des produits à son effigie (vous en verrez partout, vraiment). Comme je ne peux pas vous parler de Chengdu et du Sichuan sans vous parler du panda géant, voici quelques informations intéressantes sur le panda :

  • On l'appelle daxiongmao 大熊猫 en chinois 
  • Il est endémique du centre de la Chine
  • Il n'y a que 24 parcs zoologiques en dehors de la Chine qui ont des pandas
  • Tous les pandas du monde appartiennent à la Chine. Ils sont loués à des sommes colossales et servent notamment les relations entre la Chine et les autres pays. C’est ce qu’on appelle la diplomatie du panda. Bravo le soft power.
  • Contrairement aux autres ours, le panda n'hiberne pas.
  • Le panda ne mange pas que du bambou, même si cela constitue la vaste majorité de son alimentation. Ce sont des omnivores, ils mangent aussi des fruits, et peuvent même manger de la viande (ils ont des dents de carnivores). Cela dit, ils ont trop la flemme (et pas assez d’énergie) pour chasser (surtout en captivité, cela va de soit). Par ailleurs, son régime alimentaire est problématique, le bambou apporte peu d’énergie, et il en faut beaucoup pour nourrir un panda !
  • Les pandas ont une fécondité très faible et se reproduisent très peu (encore plus en captivité, pour ça les scientifiques utilisent l’insémination artificielle). De plus, la femelle panda n'ovule qu'une fois par an, et n'est fertile que 3 jours. Elle donne naissance à un bébé, voire deux, tous les deux ans. Cela dit, quand il y en a deux, elle abandonne généralement le plus faible pour se concentrer sur l'autre.
  • Alors qu'un panda adulte pèse environ 100kg, le nouveau-né ne pèse qu'une centaine de grammes ! Il est minuscule, et tout rose !
  • La survie du panda en milieu naturel est quelque peu compliquée ! Il vit dans des forêts de bambou dans les montagnes, son habitat naturel régresse chaque année à cause de la déforestation, l'urbanisation et l'agriculture. Par ailleurs, le bambou fleurit et meurt tous les 65-120 ans. Il faut ensuite attendre une petite dizaine d'années pour qu'il soit repoussé ! Le panda ne peut plus se nourrir, et s'il ne peut pas migrer, c'est la catastrophe.
  • Les pandas sont des animaux protégés en Chine. A partir de 1962, la chasse au panda est interdite, et jusqu'en 2010, tuer un panda était passible de peine de mort.
  • Selon le WWF, le panda n'est désormais plus une espèce menacée, mais toujours vulnérable. Il n'en reste plus que moins de 2000 à l'état sauvage, répartis dans les 67 réserves du pays. C'est un chiffre qui a considérablement augmenté ces 50 dernières années.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les pandas, et surtout en voir en vrai et pas que sur des sacs à dos, le centre des pandas de Chengdu est là pour ça. Nous n'y sommes pas allés. Pas envie, pas le temps, et surtout j'ai du mal à me faire un avis positif sur les questions des animaux en captivité et des centres de reproduction. Mais je conçois que ça peut intéresser.

A bientôt pour d'autres aventures sur les terres du panda !

spot the panda

spot the panda

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article