Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ces choses que je n'aime pas dans mon quotidien en Chine

Il y a peu, j'avais posté un article sur ce que j'aime dans mon quotidien en Chine: . Comme promis, voici la suite, l'antithèse, ce que je n'aime pas en Chine.

Bizarrement, c'était beaucoup plus simple de lister les choses qui m'énervent, et je me suis un peu plus emballée. Bien entendu, il faut prendre cet article au 10e degrés, surtout pour la dernière partie. J'aime ce pays, j'en ai une superbe expérience, et je n'ai pas l'intention de prendre le prochain avion pour Paris juste parce qu'il n'y a pas de bon fromage ici.

J'invite tous ceux ayant une experience de la Chine à me livrer tous leurs petits tracas du quotidien, je serai curieuse de lire vos avis :)

Ces choses que je n'aime pas dans mon quotidien en Chine

Les réactions des gens face aux étrangers

Du simple « Rello Waiguoren » à tue-tête, au gars qui te prend en photo/fait un selfie avec toi (pas très) discrètement et sans te demander ton avis, en passant par la mamy qui dit à son petit-fils « regarde, une étrangère ! », oui, parfois on dirait que ce pays est un zoo, et c'est toi l'animal. J'en peux plus des gens qui me prennent en photo ou qui parlent de moi entre eux alors que je comprends très bien ce qu'ils disent.

Il y a quelques temps, dans le métro, le gars assis à côté de moi prenait un selfie, en m'y incluant, sans me le demander. Je lui ai dit, en chinois, l'équivalent de "vas-y kestufé là?", il m'a dit, en chinois, l'équivalent de "tranquille je prends une photo t'as vu, oklm." Nan mais vas-y j'habite là aussi quoi, laisse-moi tranquille. Récemment, un homme était en appel vidéo devant moi dans l'escalator et dit à la personne "ah y'a une étrangère derrière moi, attends j'essaie de te la montrer". J'ai répondu "Excusez-moi en fait je parle chinois donc j'ai compris ce que vous avez dit et ça se fait pas". Il était même pas géné. Ah et y'a pas longtemps, j'ai commandé un café à emporter, et le barista a écrit 外国人 (étrangère) sur le gobelet, avec une étoile. Wait, c'est pas censé être mon nom dessus normalement ? Bein non, ici tu es et tu resteras un étranger, et même si c'est quand même pas mal d'avantages, parfois t'es juste un animal de foire.

Vue que je ne suis pas franchement le type grande blonde aux yeux bleus, on pourrait croire que je me fonds dans la masse, mais non. Je pourrais vous donner encore plein d'exemples comme ça, mais je les garde pour plus tard. Ouais, je vais publier une "typologie des réactions chinoises face aux étrangers".

Et encore, là je ne parle pas de la couleur de peau et du racisme. Si t'es blanche, ça passe, mais sinon on te montre du doigt dans la rue. A mon ancien boulot, ils n'ont pas voulu engager une personne, pour sa couleur de peau. Finalement, ils l'ont quand même fait, et, franchement, je ne compte plus les fois où j'étais sidérée par leur comportement et leur façon de penser. J'ai dû remplacer plusieurs fois ce collègue, alors que ça n'arrangeait personne, juste parce qu'ils ne voulaient pas lui donner certaines tâches pour une « question d'image ». Comme si je dégageais une meilleur image. LOL. Mais « je suis blanche donc ça va ». Ah, et je ne vous parle pas du débat de « Il est pas Français, il est Africain »- « Euh, la Martinique c'est la France » - « Bein pourquoi il a une peau comme ça alors ? ». Bon, bon, bon. Quand j'enseignais, j'ai un jour demandé à mes élèves ce qu'ils n'aimaient pas. Y'en a un qui m'a sorti « les noirs ». Je vais conclure en disant qu'évidemment et heureusement ils ne sont pas tous comme ça, mais disons que beaucoup ont du mal avec la diversité, et avec ce qu'ils ne connaissent pas.

Ces choses que je n'aime pas dans mon quotidien en Chine

La pollution

Je ne vis pas dans une des villes les plus polluées de Chine, mais déjà, c'est pas évident. J'ai de la chance, je n'ai jamais d'intoxication alimentaire ou de problèmes intestinaux, mais mes poumons ne s'y font pas. Entre la pollution, le climat, l'humidité, les clopes chinoises*, je vais probablement mourir d'une bronchite. Et je ne parle de ma peau, qui est juste dégeulasse depuis que j'habite ici. 

Ces choses que je n'aime pas dans mon quotidien en Chine

Internet

Aie. Internet en Chine, c'est un peu comme un grand intranet en fait. A vrai dire, la couverture internet est franchement bonne sur le territoire, et d'ici 2020, la Chine prévoit encore de la développer et la rendre plus performante. Mais quand même, ma connection en 3 ou 4G en France sur mon mobile, était meilleure que ma connection wifi, sur mon PC, à mon domicile en Chine. 

Et dès que tu veux te connecter sur un site hébergé en dehors de la Chine, là, c'est la cata. Et je ne parle pas de tous les sites bloqués: facebook, instagram, youtube, google, y compris Gmail, twitter, tumblr. Et j'en passe. Récemment, Pinterest a été bloqué. C'était le seul "réseau", la seule app que je pouvais utiliser librement sur mon téléphone. Probablement censuré en même temps que Winnie L'ourson et Peppa Pig .

Vas-y rigole, mais c'est pas des conneries, ils veulent vraiment censurer Winnie L'ourson et Peppa Pig.

Bref, j'ai investit dans un kindle pour ne pas m'ennuyer dans les transports en commun.

 

Le rapport aux animaux

Pendant la révolution culturelle, il était interdit d'avoir des animaux domestiques. C'était vu comme un privilège de bourgeois. Bein oui, si tu as les moyens de nourrir un chien alors que y'a des gens qui crèvent la dalle, c'est que tu es un bourgeois... Et c'était pas bien vu. Les animaux étaient des objets. On les mange ou on les utilise. POINT. D'ailleurs, en parlant de manger, dans le Guangdong là où je vis, enfin plus particulièrement à Canton, on dit que "les cantonais mangent tout ce qui a 4 pattes sauf les tables et les chaises, et tout ce qui vole sauf les avions". Par ailleurs, d'un point de vue culturel encore, il y a encore peu de temps, les films avec des animaux qui parlent étaient censurés, car on ne pouvait pas les comparer ou les mettre sur un quelconque pied d'égalité avec des humains, genre leur donner la parole.

Aujourd'hui, les choses ont changé, la Chine avance, les chinois aiment les animaux et ont le droit d'avoir des animaux de compagnie. Et ça marche tellement bien que Pékin a dû mettre en place une politique de chien unique, un chien par foyer.  Malheureusement, ceux-ci sont encore beaucoup considérés comme des accessoires de mode. Comme les sacs à mains. Les Tibetan Mastiff par exemple sont passés de "It Dog" à "So 2015" en un claquement de doigts. Résultat, quand c'est devenu démodé, beaucoup de chiens de cette race ont été abandonnés.

Bon tous les chinois ne sont pas comme ça, bien sûr, il y a énormément de gens ici qui ont des animaux et qui les traitent très bien. TROP bien même. Ouais, parce qu'entre les toiletteurs tendance, les teintures pour poils de chiens, les vêtements, les poussettes et les chaussures pour chien, il est clair qu'il y a un business pour ça en Chine.

En soi, ça c'est pas tellement grave de voir des gens s'occuper d'un caniche à poils roses comme d'un enfant. Mais c'est tout ou rien, et ça, ça m’énerve. A côté de ça, je ne supporte pas de voir tant de chiens errants, des gars qui vendent des bébés chiens à peine sevrés dans la rue, des gamins qui pleurent parce que la tortue ou le vrai poisson dans leur porte-clés est mort, les animaux dans des états lamentables dans des zoos, des ours polaires dans des centres commerciaux, des piles de chatons dans des animaleries dégueulasses, des gamins à l'école qui amènent leur hamster tout fébrile dans leur trousse et qui voient pas du tout où est le problème, et j'en passe.  

Bon, après en France, on raconte beaucoup de choses sur les Chinois et les animaux. Y'a un espèce de mythe malsain autour de ça qui persévère. Qu'on soit bien clairs, non les chinois ne sont pas des barbares sans coeur. Oui il y a malheureusement un festival de viande de chien à Yulin. Non la plupart des Chinois sont contre et ne mangent pas de viande de chien. Alors arrêtez de parler de gens qui maltraitent des chiens à chaque fois que vous entendez/lisez le mot "Chine". Si c'est la seule chose que vous retenez d'un pays qui fait 17 fois la France, c'est un peu triste.

Je pourrais m'étendre à mort sur le sujet, mais je vais juste conclure en disant que, franchement et heureusement, je n'ai jamais vu quoique ce soit de vraiment choquant ici, mais je ne compte plus le nombre de chats et de chiens que j'ai failli ramener chez moi. Y'en a même un qui est mort dans mes bras, alors que j'ai tout tenté pour le sauver. Paix à ton âme 馒头 le petit chaton, cet article est pour toi.
 

Ces choses que je n'aime pas dans mon quotidien en Chine
Ces choses que je n'aime pas dans mon quotidien en Chine

La météo 

Entre climat subtropical humide, chaleurs infernales 10 mois sur 12, saisons des pluies et typhons à gogo, jai vraiment du mal avec la météo de Shenzhen.

Je rêve de 4 saisons distinctes, d'hiver, d'automne, d'une garde robe plus diversifiée, de neige. J'en ai fait un article spécialement dédié, c'est ici que ça se passe ! (pour en savoir plus sur l'hiver, c'est )

Ces choses que je n'aime pas dans mon quotidien en Chine

D'autres choses diverses et futiles :

  • Le bruit, comme j'en parlais dans cet article 

  • L'hygiene et la politesse en Chine. C'est un peu comme le code de la route, faire la queue et la chaîne du froid en fait : c'est un concept.  

  • Les toilettes turcs qui puent la mort, l'urine, et le rat crevé, et où les gens ont chié partout autour, sauf dedans. 

  • Les gens qui se coupent les ongles. Partout. N'importe où. Sérieux, c'est quoi votre problème à vous? Dans le métro, dans la rue, au bureau, dans la salle d'attente de la banque, en attendant à la caisse du supermarché ou dans la queue pour passer la frontière, oui, les gens se coupent les ongles partout, et ça m'agace au plus haut point.  Oui, ça me rend dingue. Le bruit m'insupporte et j'ai l'impression que je passe mon temps à éviter des bouts d'ongles qui volent. Je suis pour l'interdiction du coupe-ongles dans les lieux publics.

  • Les vacances nationales, ou être en congés en même temps qu'un milliard et demi de personnes

  • La clim. Nan mais pourquoi il fait 12° dans le bureau (ou dans le métro) et 35 dehors?

  • Sortir de chez moi à 8h du matin, en même temps que le camion poubelle qui pue. Ouais, y'a ordures et ordures. En Chine, j'ai déjà vomis (de dégoût) dans la rue, le jour du ramassage des poubelles.

  • Acheter une bouteille d'alcool* et l'inspecter 10 minutes pour savoir si c'est une vraie ou du frelaté.

  • Commander un plat sans viande, avoir un plat avec de la viande. Demander pourquoi, et qu'on me réponde "c'est pas de la viande, c'est du poulet".

  • La pizza** au durian, sérieusement ? Bon, en fait tout ce qui est au durian.

  • Le "chou doufu", soit le "tofu qui pue". On pourrait croire que j'ai un problème avec les odeurs, mais en fait je trouve que le goût est pire que l'odeur.

  • Quand j'habite au 29e et que, pour descendre et que je suis pressée, l'ascenseur s'arrête à tous les étages, et y'a un gars qui fume dans l'ascenseur ***.

  • Quand on me dit oui, alors qu'en vrai c'est non. Ah, ce concept de "la face".

  • Devoir utiliser Baidu T_T

  • Quand le DVD que j'achète 10kuai ne marche pas/ a un menu en russe / des sous-titres qui ne correspondent pas au film.

  • Quand je sais que ça pique sévère, et que je demande « wei la 微辣» (pas trop épicé) au restau de "La Mian 拉面", et que ça arrache la gueule quand même.

  • L'eau du robinet, quand j'ai envie de laver des légumes, ou des fruits, ou que j'ai soif, et que j'ai plus d'eau en bouteille.

  • Quand je me lève le matin et que je marche sur un cafard. Pieds nus, sinon c'est pas drôle.

  • Le manque de bon café/ bon vin*/ bonnes pâtisseries**/ bon fromage**. Ouais, devoir payer 8€ pour un paquet de café carrefour ou un bout de "vrai" brie ou une mozzarella, c'est pas marrant. La dernière fois j'ai contasté que le paquet de gruyère râpé était à 65€ le kilo. On ne m'y reprendra plus.

  • Quand je retrouve un rat mort au bureau, alors que c'était devenu mon pote quelques jours auparavant.

 

Pour cette dernière partie, je me suis lâchée, bizarrement y'avait plein de "petites" choses qui me venaient à l'esprit, et je trouvais assez drôle de lister toutes ces petites choses reloues. Mais tout n'est pas vrai, ou du moins on s'y fait. Oui, je me suis habituée à mon voisin qui rote et que j'entends de mon lit, ou aux gens qui crachent des gros molars partout. Aux moustiques en été, aux typhons, et même payer plus cher parce que je suis étrangère. La mamy qui crache ses coques de graines de tournesol par terre dans le train, ou celle qui fait pisser son enfant en plein milieu du kfc ou dans la poubelle de la station de métro, ouais je m'y suis fait en fait !

Après tout, c'est ça aussi la Chine !

 

* l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

** Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé, et pratiquez une activité physique régulière

*** Fumer nuit gravement à votre santé et à celle de votre entourage

 

Ces choses que je n'aime pas dans mon quotidien en Chine
Ces choses que je n'aime pas dans mon quotidien en Chine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chris 21/05/2019 23:17

Bonjour,

Moi je suis français et j'aime beaucoup la Chine, sa culture et sa gastronomie bien sur. Je suis un peu gêné parce que malheureusement je n'ai jamais pu m'y rendre. Enfin peut-être un jour ????
Cependant il y a depuis quelques temps des sujets qui assombrit cet amour. Déjà la mentalité réussite, abondance et argent. Que je trouve largement excessive. Un lacher prise serait pas mal.
Ensuite je ne tolère pas la violence que la Chine a fait et fait subir au Tibétain. Violence aussi injuste que absurde et largement intolerante et intolérable.

pao 20/05/2019 03:31

Merci, pour ton article je trouve ça rassurant de lire qu'il n'y a pas que moi qui ai envie de vomir parfois !!!!
C'est vrai que la chine, il ne faut pas oublier que c'est un pays Toujours en vois de développement malgré les apparences qu'il montre....

Aktarus 26/05/2018 00:53

Hahaha... Je me souviens que dans ma résidence a Shanghai, il y avait un aire de jeu pour enfant. Il y avait une femme qui faisait faire du toboggan, du tourniquet a son chien et qui lui parlait comme a un enfant. Hahahaha hilarant
Bon j'imagine que ça doit exister aussi en Europe, mais les "nouveaux riches" bobos chinois sont plus drôle encore.