Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille

Nous voilà aujourd'hui à un endroit que j'ai particulièrement aimé dans la province du Gansu : le fort de Jiayuguan.

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille

Jiayuguan 嘉峪关 est une ville du Gansu, à plus de 700km de Lanzhou. Elle est notamment célèbre pour son fort et ses sections de la grande muraille, bien différentes des sections plus à l'est que l'on connaît tous !

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille

Le bout de la Grande Muraille des Ming

Le fort de Jiayuguan 嘉峪关 est situé sur l'extrémité occidentale de la Grande Muraille, c'est le fort le plus à l'ouest, tout au bout de (ce qu'était à l'époque) la Chine. Il a été construit au 14e siècle, sous la dynastie des Ming (comme l'ensemble de ce qu'on appelle communément la Grande Muraille). En gros, c'est le début (ou la fin) de la Grande Muraille, mais ça j'en parlerai dans le prochain article ! C'est un des forts les plus importants de la grande muraille, et c'est aussi une des forteresses militaires les mieux conservées.

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille

Le premier fort sous le ciel

Jiayuguan est appelé "天下第一雄关" (tianxia diyi xiongguan), littéralement "le premier fort imprenable sous le ciel" (en gros, le premier fort de la Chine), c'est d'ailleurs inscrit sur les portes. Tian Xia 天下 est une très ancienne expression chinoise qui, en gros, englobe le monde (ou plutôt le monde chinois), et tout ce qui se trouve "en dessous du ciel" se voit gouverner par "le fils du ciel" 天子(tianzi, l'empereur), de par son "mandat céleste" 天命 (tianming).

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille

Une position stratégique sur le corridor de Hexi

Le fort est situé sur l'ancienne route de la soie, un endroit bien stratégique donc, où circulaient les personnes, les marchandises, mais aussi les idées, l'art et les religions. Je parlerai de la route de la soie dans un prochain article !

De plus, il est situé sur le corridor de Hexi 河西走廊 (hexi zoulang). Le corridor de Hexi est une voie, un couloir, une route qui passe entre le désert de Gobi et le plateau tibétain, et qui relie l'Asie Centrale à la Chine. Il s'étire de Lanzhou à la frontière avec le Xinjiang. En gros, c'était une voie d'accès à la Chine, et le fort de Jiayuguan a pour première fonction de protéger cet accès. On dit que le corridor de Hexi est l'œsophage de la Chine, et Jiayuguan est la bouche.

D'ailleurs, quand les gens étaient bannis de Chine, ils étaient mis à la porte...  du fort de Jiayuguan ! J'imagine que ça devait pas être évident de se retrouver exilé dans ce paysage lunaire si vide et si aride !

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille

 

A part ça, le fort de Jiayuguan est stratégiquement situé près d'une oasis verdoyante, et à un point très étroit du corridor, entouré de montagnes et du désert de Gobi de part et d'autre. On aperçoit d'ailleurs au loin les Monts Qilian 祁连山, qui sont toujours enneigés et qui contrastent beaucoup avec le sable du désert !

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille

Une forteresse militaire imprenable

Le fort était donc situé à l'entrée de l'Empire, et il était donc vu comme le dernier point de civilisation chinoise avant l'Asie centrale et le vaste désert. Sa fonction était avant tout défensive, le but était de garder cette entrée, et de protéger la Chine des invasions venues du nord-ouest.

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille

L'architecture du fort est un point d'intérêt à part entière ! En effet, tout a été stratégiquement pensé, c'est une vraie forteresse ! Comme je le disais plus haut, le fort a été construit sous la dynastie Ming, aux alentours de 1372, et la construction a été supervisée par Feng Sheng 冯胜. Feng Sheng a combattu les troupes des Yuan pour le compte du premier empereur Ming, Zhu Yuanzhang. Il s'est fait reconnaître par son talent en stratégies militaires, et est ensuite devenu un grand général, menant les batailles à l'ouest de la Chine. C'est lui qui a donc supervisé la construction du fort de Jiayuguan, et il est mort en 1395. Au départ il n'y avait que les remparts du fort, le reste a été ajouté au fur et à mesure (la construction totale du fort aurait pris 168 ans)

Le Général Feng Sheng

Le Général Feng Sheng

Et il y a plusieurs légendes autour de la construction du fort !

La plus connue est celle de la brique. Pendant la conception des plans, le mec en charge de superviser la construction aurait demandé à l'architecte combien de briques il estimait qu'il faudrait exactement. L'architecte a répondu 99 999. L'officier ne l'a pas cru et il a commandé 10 000 briques, au cas où, histoire d'arrondir. Et il se trouve qu'à la fin de la construction, il restait bien une brique ! Du coup, ils ont posé la brique en trop sur une porte. Bref, apparemment elle y est toujours, enfin, en tout cas il y a bien une brique qui est toujours posée sur une porte, reste à savoir si c'est bien la brique de la légende ! J'ai cherché après la brique en question, et je ne l'ai pas vu, mais je pense que c'est juste moi qui l'ai loupée.

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille

Le fort est constitué de deux murs, et c'est un vrai dédale de ramparts !

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille

 

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille

Le premier mur intérieur abrite les bureaux du général ainsi que des bâtiments de résidence (notamment pour la famille du général). C'est un peu comme une petite ville fortifiée en fait. Il y a des tours de guet et deux grandes portes, Guanghua 光化门 et Rouyuan 柔远门.

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Résidence du général

Résidence du général

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille

 

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille

Il y a des mannequins, des panneaux d'informations, et même quelques reconstructions (vaguement) historiques avec des officiels et des soldats grandeur nature sur le camp d'entraînement (je ne sais pas si il s'agit de figurants ou de visiteurs par contre).

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille

Autour, un deuxième mur, plus solide et construit en pierre. On peut marcher sur ce mur, et il y a même des canons et des reproductions d'armes, c'est plutôt chouette ! Ce mur extérieur abrite aussi le Hall Wenchang 文昌阁, qui servait de lieu de réunion pour les généraux, un temple dédié à Guanyu 关帝庙 et même un hall d'opéra.

Temple Guanyu

Temple Guanyu

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Hall Wenchang

Hall Wenchang

Hall Wenchang

Hall Wenchang

Le mur extérieur est connecté à la muraille, et comme vous le voyez sur les photos, il y a des parties qui sont moins restaurées que d'autres.

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille

Mon avis

J'ai adoré Jiayuguan ! Par contre, c'est quand même très restauré, ça fait plus musée à ciel ouvert qu'autre chose, mais j'ai trouvé ça hyper intéressant ! J'aime beaucoup les forteresses, les trucs militaires tout ça, et puis faut avouer que, avec le désert, les oasis, les glaciers au loin et les briques en terre, c'est vraiment très beau ! Pour moi c'est un must-see dans le Gansu. Et puis, se dire qu'on est aux portes de la Chine et sur le début/la fin de la Grande Muraille, c'est quand même quelque chose !

Aussi, en parlant de la muraille, il y a d'autres sections de la grande muraille pas loin à visiter, et il y a aussi un super musée sur la Grande Muraille à proximité du fort de Jiayuguan à ne pas manquer. J'en parlerai en détails dans le prochain article ! 

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille

Infos pratiques

Le billet de train pour la ville de Jiayuguan nous a coûté 45rmb chacun et le trajet (en partant de notre destination précédente, Zhangye) nous a pris 2h si je ne dis pas de bêtises. Nous sommes restés 2 nuits à Jiayuguan (auberge Silk Road Xiongguan, je ne sais pas si elle existe encore car je ne la trouve plus.) Les deux nuits nous ont coûté 415rmb pour deux. Je trouve que c'est cher, mais globalement, dans cette région du Gansu, j'ai trouvé qu'il y avait moins d'auberges qu'ailleurs (et beaucoup n'acceptent pas les voyageurs étrangers), et elles étaient aussi plus chères qu'ailleurs. A part ça, j'ai trouvé qu'il n'y avait pas grand chose à faire dans la ville de Jiayuguan, à part se poser et boire des bière/manger des brochettes.

Le billet d'entrée pour le fort Jiayuguan nous a coûté 110rmb chacun, et il inclut le musée de la muraille et la section de la grande muraille qui se trouve un peu plus loin et dont je parlerai dans le prochain article !

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille
Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille

Voilà, c'est tout pour le fort de Jiayuguan ! J'espère que ça vous a plu ! Si vous avez eu la chance d'y aller, n'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé !

A bientôt pour la suite !

Jiayuguan 嘉峪关, le dernier fort au bout de la grande muraille

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article